Sommaire

Performance

Compte de profits et pertes

En millions CHF ou selon indication   2015   2014   Variation
Swisscom Suisse   9 475   9 253   2,4%
Fastweb   1 862   2 043   –8,9%
Autres secteurs opérationnels   340   406   –16,3%
Group Headquarters   1   1   0,0%
Chiffre d’affaires avec clients externes   11 678   11 703   –0,2%
Swisscom Suisse   3 601   3 835   –6,1%
Fastweb   619   625   –1,0%
Autres secteurs opérationnels   69   103   –33,0%
Group Headquarters   (117)   (123)   –4,9%
Réconciliation charges de prévoyance 1   (60)     –100,0%
Elimination inter-secteurs   (14)   (27)   –48,1%
Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)   4 098   4 413   –7,1%
             
Chiffre d’affaires net   11 678   11 703   –0,2%
Achats de biens et services   (2 342)   (2 369)   –1,1%
Charges de personnel   (3 019)   (2 751)   9,7%
Autres charges d’exploitation   (2 697)   (2 540)   6,2%
Propres prestations activées et autres produits   478   370   29,2%
Charges d’exploitation   (7 580)   (7 290)   4,0%
Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)   4 098   4 413   –7,1%
Amortissements et dépréciations   (2 086)   (2 091)   –0,2%
Résultat d’exploitation (EBIT)   2 012   2 322   –13,4%
Charges d'intérêts nettes   (189)   (218)   –13,3%
Autre résultat financier   (83)   (42)   97,6%
Quote-part du bénéfice des sociétés associées   23   26   –11,5%
Bénéfice avant impôts sur le résultat   1 763   2 088   –15,6%
Charge d'impôt sur le résultat   (401)   (382)   5,0%
Bénéfice net   1 362   1 706   –20,2%
Bénéfice net attribuable aux actionnaires de Swisscom SA   1 361   1 694   –19,7%
Résultat global attribuable aux actionnaires minoritaires   1   12   –91,7%
             
Nombre moyen d'actions en circulation (en mio.)   51,802   51,801   0,0%
Bénéfice par action (en CHF)   26,27   32,70   –19,7%
1 Dans le résultat d’exploitation des secteurs, les cotisations versées par l'employeur sont inclues comme charges de prévoyance. La différence aux charges de prévoyance selon IAS 19 est affichée comme position de réconciliation.
WSGE_DP_GR_ge_AntOperSeg_NetUms_EBIT
WSGE_2_DP_GR_ge_AntOperSeg_NetUms_EBIT
Résultats opérationnels
Chiffre d’affaires net

En 2015, l’évolution du chiffre d’affaire a surtout été influencée par l’affaiblissement du cours de l’euro, ainsi que par les acquisitions et les cessions d’entreprises. Par rapport à l’exercice précédent, le cours de change moyen CHF/EUR a baissé de 11,4% à 1,075. Hors acquisitions et cessions d’entreprises et à taux de change constant, le chiffre d’affaires net de Swisscom s’est accru de 0,7% ou CHF 83 millions. Pour Swisscom Suisse, le chiffre d’affaires a progressé de 0,6% ou CHF 57 millions sur une base comparable. La croissance provenant de l’augmentation du nombre des clients a été partiellement neutralisée par la baisse des tarifs d’itinérance. Les unités générant un chiffre d’affaires (RGU) ont augmenté chez Swisscom Suisse de 170 000 ou 1,4% à 12,5 millions. Le chiffre d’affaires net de la filiale italienne Fastweb a progressé d’EUR 48 millions ou 2,8%, pour s’établir à EUR 1 736 millions. Tous les segments de clientèle ont contribué à cette hausse. Par rapport à fin 2014, le nombre de clients haut débit de Fastweb s’est accu de 129 000 ou 6,2% à 2,2 millions. Sur une base corrigée, le chiffre d’affaires net des Autres secteurs opérationnels s’est replié de CHF 38 millions en raison d’une baisse des activités de construction de cablex.

Charges d’exploitation

Les charges d’exploitation de Swisscom ont grimpé de CHF 290 millions ou 4,0% à CHF 7 580 millions par rapport à l’exercice précédent. Elles intègrent les effets exceptionnels résultant des provisions constituées au titre de la procédure de la Comco sur les services à haut débit (CHF 186 millions) et au titre de réductions de postes (CHF 70 millions), les produits de la vente d’immeubles (CHF 26 millions; année précédente: CHF 66 millions), des charges de prévoyance professionnelle sans incidence sur les liquidités selon IAS 19 (CHF 60 millions) et une indemnisation suite à une procédure juridique (CHF 17 millions). Début octobre 2015, le Tribunal administratif fédéral a confirmé dans son principe la décision de la Commission de la concurrence relative à la pratique de prix abusifs dans le cadre des services à haut débit pour la période allant jusqu’à fin 2007, tout en réduisant la sanction à CHF 186 millions. Swisscom a par conséquent provisionné ce montant, bien qu’elle conteste la sanction et qu’elle ait déposé un recours auprès du Tribunal fédéral. Hors effets exceptionnels et à taux de change constant, les charges d’exploitation ont baissé de 0,2% ou CHF 20 millions, notamment en raison de la baisse des coûts d’acquisition et de fidélisation de clients chez Swisscom Suisse, qui se sont réduits de CHF 31 millions par rapport à l’année précédente. Les charges de personnel comparativement élevées ont été compensées par l’augmentation des propres prestations activées. La hausse des charges de personnel s’explique par un nombre de collaborateurs supérieur et par l’augmentation générale des salaires.

Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)

Le résultat d’exploitation comptabilisé avant amortissements (EBITDA) a baissé de CHF 315 millions (-7,1%) à CHF 4 098 millions en raison d’effets exceptionnels. Sur une base comparable, l’EBITDA a progressé de CHF 103 millions ou 2,3%, dont CHF 54 millions pour Swisscom Suisse et CHF 56 millions pour Fastweb. L’augmentation de l’EBITDA de Swisscom Suisse et Fastweb provient principalement de la hausse du chiffre d’affaires induite par la croissance de la clientèle. Sur une base corrigée, la marge de résultat de Swisscom a augmenté de 0,8 point à 37,9%.

Amortissements et résultats non opérationnels
Amortissements et dépréciations

Les amortissements et les dépréciations ont reculé de CHF 5 millions, soit de 0,2% à CHF 2 086 millions par rapport à l’exercice précédent. La hausse des amortissements due aux investissements élevés a été plus que compensée par le faible cours de change de l’euro. Des immobilisations incorporelles ont été inscrites à l’actif dans le cadre de la répartition du prix d’achat lié à des acquisitions de sociétés. Les amortissements comprennent les amortissements planifiés d’immobilisations incorporelles (p. ex. marques, relations clients) résultant d’acquisitions de sociétés à hauteur de CHF 125 millions (exercice précédent: CHF 123 millions).

Charges d’intérêts nettes et autre résultat financier

Suite au recul des charges d’intérêt moyennes, les charges d’intérêt nettes ont baissé de CHF 29 millions pour s’établir à CHF 189 millions. Les autres charges financières ont grimpé de CHF 41 millions à CHF 83 millions par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation s’explique surtout par l’effet de change qui s’est détérioré de CHF 41 millions par rapport à l’année précédente.

Sociétés associées

La quote-part du bénéfice des sociétés associées a baissé de CHF 3 millions par rapport à l’exercice précédent, pour s’établir à CHF 23 millions. Les dividendes de CHF 22 millions (exercice précédent: CHF 30 millions) concernent principalement les dividendes versés par LTV Pages Jaunes et Belgacom International Carrier Services.

Charge d’impôt sur le résultat

La charge d’impôt sur le résultat s’est élevée à CHF 401 millions (exercice précédent: CHF 382 millions), ce qui correspond à un taux effectif de 22,7% (exercice précédent: 18,3%). Cette augmentation s’explique principalement par le fait que la constitution courant 2015 de la provision au titre de la procédure de la Comco sur les services à haut débit n’a pas eu d’effets sur l’impôt sur le résultat. Corrigé de cet effet, le taux effectif d’imposition sur le résultat aurait atteint 20,5%. A long terme, Swisscom table toujours sur un taux d’imposition sur le résultat sans effets exceptionnels d’environ 21%.

Bénéfice net

Le bénéfice net a baissé de CHF 344 millions ou 20,2% à CHF 1 362 millions par rapport à l’exercice précédent. En conséquence, le bénéfice par action s’est replié de CHF 32,70 à CHF 26,27. Le recul du bénéfice provient essentiellement du résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA), qui a diminué de CHF 315 millions en raison d’effets spéciaux et de cours de conversion inférieurs. De plus, la baisse des charges d’intérêts nettes a été plus que neutralisée par la hausse des autres charges financières et une charge d’impôt sur le résultat plus élevée.