Sommaire

Initiative «Internet à l’école»

Les médias numériques ne cessent également de gagner en importance dans les écoles suisses. Depuis 2002 déjà, Swisscom apporte une contribution significative au paysage de la formation en Suisse, qui a débuté dans le cadre de l’initiative fédérale «L’école sur le net» menée de 2002 à 2007 et se poursuit depuis 2008, grâce à son initiative «Internet à l’école», conduite en concertation avec les services compétents du secteur public. L’initiative «Internet à l’école» répond aux nouveaux besoins des écoles et des cantons, et élargit ainsi en permanence son offre. Grâce à elle, toutes les écoles des niveaux obligatoire et post-obligatoire bénéficient d’un accès Internet à haut débit. Depuis des années, l’initiative consiste également à accompagner dans le monde numérique les écoles enfantines qui seront intégrées au cursus scolaire obligatoire dans le cadre du concordat intercantonal HARMOS. Conjointement avec les autorités scolaires, cantonales et fédérales, Swisscom vise à mettre en place une architecture durable et efficace pour l’environnement TIC de formation de demain.

Le nombre d’écoles qui bénéficient du programme «Internet à l’école» a légèrement diminué en 2015 (5808 écoles). Ce recul s’explique par la consolidation des établissements scolaires qui s’est poursuivie dans différentes localités, souvent sous l’effet de la fusion de communes. Parallèlement, la demande des écoles en matière de haut débit a nettement progressé et pendant l’année sous revue, les écoles affiliées ont également profité dans une mesure croissante des possibilités qu’offre la numérisation au sein de l’enseignement. Le nombre d’élèves et d’enseignants concernés par l’initiative n’a cependant pas changé.

Mais les charges liées au maintien d’une infrastructure sûre et performante n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. En accord avec les cantons, les écoles participent aux coûts des solutions de sécurité telles que pare-feu et filtre de contenu, selon le principe de causalité. Dans le cas d’un raccordement cuivre, les prestations de sécurité s’élèvent par exemple à CHF 780 par an, l’accès Internet étant gratuit.

Les écoles exploitent aujourd’hui des infrastructures TIC de plus en plus professionnelles. Elles doivent réfléchir aux prestations que les écoles ou les cantons peuvent fournir eux-mêmes et à celles qui peuvent être externalisées. C’est la raison pour laquelle Swisscom a élaboré pour les écoles un portefeuille d’information spécifique, axé sur les besoins des écoles et adapté aux exigences des cantons. Swisscom est consciente des limites financières auxquelles se heurtent les écoles. Dans la mesure où elle entend poursuivre son engagement en faveur de la formation, elle continuera donc de proposer aux écoles des modèles tarifaires à prix nettement réduits.

Voir sous www.swisscom.ch/​sai
WSGE_DP_GR_Schulen_Kurse
WSGE_2_DP_GR_Schulen_Kurse

Ces dernières années, Swisscom a continué à développer le réseau qu’elle a tissé avec diverses institutions actives dans le domaine de la formation pour pouvoir identifier en temps voulu les besoins des écoles en termes d’intégration des TIC. Swisscom entretient ce réseau en cultivant le dialogue et en organisant des manifestations, notamment avec les institutions suivantes:

  • le serveur de l’éducation educa et le Serveur suisse de l’éducation educanet
  • la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP)
  • le Colloque du Centre suisse des technologies de l’information dans l’enseignement (CTIE)
  • l’Office fédéral de la communication (OFCOM)
  • la Fondation suisse pour la formation par l’audiovisuel (FSFA)
  • l’Association faîtière des enseignantes et enseignants suisses (LCH)
  • le Syndicat des enseignants romands SER
  • la Conférence intercantonale de l’instruction publique (CIIP)
  • la Worlddidac Association
  • diverses hautes écoles pédagogiques