Sommaire

Thèmes centraux

Critères d’importance

Pour déterminer l’importance des différentes thématiques du développement durable dans le rapport y relatif, Swisscom a défini les critères qualitatifs ci-après, qu’elle a appliqués au cours de l’exercice:

  • importance des thèmes tirés des valeurs fondamentales de Swisscom
  • importance et pertinence des thèmes du développement durable pour les parties prenantes
  • répercussions sur la situation patrimoniale et bénéficiaire de Swisscom et sur sa réputation

Première hiérarchisation des thèmes dans la matrice d’importance

Les thèmes peuvent être classés en fonction de leur importance pour la stratégie d’entreprise de Swisscom ou de l’intérêt manifesté par les parties prenantes. Selon leur degré d’importance et leur étendue, ils sont contrôlés et suivis en interne par les services qui font office d’interlocuteurs pour les parties prenantes. Ils font en outre l’objet de discussions menées par divers organes comme les directions de divisions, la Direction de Swisscom Suisse ou la Direction du groupe. Le cas échéant, ces organes peuvent adopter des mesures adéquates. Les thèmes de la matrice ainsi que leur classement hiérarchique ont été confirmés par des interlocuteurs représentatifs à l’occasion d’un sondage réalisé en octobre 2013. Autorités, partenaires et ONG, comme WWF et myclimate, y ont pris position sur les aspects écologiques, tandis que la Fondation suisse pour la formation par l’audiovisuel (FSFA) et l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) (chargé du Programme national de promotion des compétences en matière de médias) y ont donné leur avis sur les aspects sociaux. Le sondage a révélé que Swisscom devrait promouvoir encore davantage les produits et services susceptibles de réduire les émissions de CO2 auprès des clients, car ces derniers pourraient ainsi contribuer de manière plus marquée à la lutte contre le changement climatique. Un résultat que viennent également confirmer la dernière étude de la Global e-Sustainability Initiative (GESI, Smarter 2020) et l’analyse de Swisscom. Par conséquent, le thème de la réduction des émissions de CO2 par le client occupe une place très importante dans la matrice.

Swisscom a en outre rattaché aux thèmes Diversity et Développement du personnel diverses problématiques, comme le manque de main-d’œuvre spécialisée et le programme «Generation Management», soulevées dans le sondage réalisé par l’OFAS et la FSFA. Un consensus s’est établi en ce qui concerne la hiérarchisation des autres thèmes.

Les enseignements tirés ont permis à Swisscom d’élaborer la stratégie en matière de responsabilité d’entreprise, en vigueur jusqu’en 2020. Dans ce contexte, la collaboration entre les différents secteurs de l’entreprise a permis de classer deux activités commerciales comme cruciales, à savoir d’une part le domaine de la santé et les offres correspondantes proposées dans ce secteur, et d’autre part les offres permettant un travail flexible et la promotion d’une culture de travail mobile.

Swisscom a revu sa stratégie «Objectif 2:1» avec ses organismes partenaires de longue date que sont le WWF et myclimate, ce qui illustre bien la forte implication des parties prenantes. Dans le cadre de l’objectif 2:1, Swisscom entend économiser d’ici 2020 avec le concours de ses clients deux fois plus de CO2 qu’elle n’en génère dans toute l’entreprise et dans sa chaîne d’approvisionnement. Le dialogue avec les organismes partenaires lui a par ailleurs permis de fixer le niveau de l’objectif de protection climatique et de trouver une méthode de calcul plausible. Swisscom a tenu compte des nombreuses suggestions qui visaient à améliorer la méthode de calcul et la communication de l’objectif. Elle a également confié des missions d’expertise à ces deux organismes, afin d’éliminer les maillons faibles. La procédure transparente – toutes les hypothèses et tous les calculs ont été communiqués – a permis de préciser l’objectif de protection climatique 2:1. Mais le dialogue n’est pas encore clos. Au contraire, Swisscom souhaite continuer de faire appel au point de vue neutre de myclimate et du WWF, pour les rapports intermédiaires annuels. Les thèmes sont classés par ordre alphabétique dans chaque quadrant de la matrice.

Nouvelle hiérarchisation

Avec le concours d’un institut d’étude de marché international, Swisscom a interrogé, en 2015, la population du pays sur les thèmes de développement durable de l’industrie des TIC. Les participants à ce sondage représentatif (991 sondés, taux de retour 28%) ont été invités à évaluer des mesures prédéfinies, à l’aide des quatre critères suivants: importance, adéquation avec Swisscom, crédibilité et répercussions sur la durabilité écologique et sociale. A lumière des résultats du sondage, la hiérarchisation de certains éléments de la matrice d’importance a été modifiée. Les notions «chaîne d’approvisionnement équitable» et «employeur de choix» sont désormais considérées comme très importantes pour Swisscom et pour les parties prenantes. Les «offres dans le domaine de la santé» sont jugées importantes pour les parties prenantes et très importantes pour Swisscom. Enfin, pour des raisons de place, certains thèmes proches ont été résumés dans un nouveau cluster. Parallèlement au sondage, l’entreprise a mené des discussions avec des parties prenantes spécifiques (communes, syndicats ou clients) concernant des thèmes prédéfinis tels que la communication mobile, les produits, les services ou les prix.

Matrice d’importance Swisscom 2015

WSGE_DP_GR_Wesentlichkeitsmatrix