Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires

Swisscom tire son épingle du jeu dans un contexte difficile

En 2016, Swisscom a généré un chiffre d’affaires pratiquement stable par rapport à l’exercice précédent de CHF 11 643 millions (–0,3%). Un résultat pour le moins remarquable, compte tenu de la pression exercée sur les prix et de l’environnement de marché. En comparaison annuelle, le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissements (EBITDA) a progressé de CHF 195 millions ou 4,8% à CHF 4 293 millions, principalement en raison d’effets exceptionnels de l’exercice précédent. Sur une base corrigée, l’EBITDA s’est toutefois tassé de 1,2%. Les économies réalisées et la croissance de Fastweb n’ont pas réussi à compenser la baisse du résultat dans l’activité de base en Suisse. Le bénéfice net a bondi de 17,8% à CHF 1 604 millions, principalement en raison d’effets exceptionnels. Les investissements du groupe, qui s’élèvent à CHF 2 416 millions, se sont pratiquement maintenus au niveau de l’exercice précédent (+0,3%).

Swisscom conserve une forte position sur le marché suisse

Le chiffre d’affaires net de Swisscom en Suisse s’est replié de CHF 105 millions (–1,1%) par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à CHF 9 440 millions. Alors que le chiffre d’affaires réalisé avec les prestations de services en matière de télécommunications a diminué en raison d’une pression concurrentielle accrue et de la baisse des tarifs d’itinérance, le chiffre d’affaires lié aux solutions dédiées aux grands clients a progressé. Le nombre d’unités génératrices de chiffres d’affaires (RGU) a baissé de 96 000 (–0,8%) à 12,4 millions en raison de la saturation du marché. Swisscom est néanmoins parvenue à maintenir ses parts de marché, voire à les étendre, notamment avec Swisscom TV. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissements (EBITDA) a progressé de CHF 85 millions (+2,4%) pour atteindre CHF 3 686 millions. Corrigé des effets exceptionnels, l’EBITDA s’est tassé de CHF 125 millions ou 3,2%, principalement en raison de la pression sur les prix, des coûts d’itinérance plus élevés et des frais inhérents à l’acquisition de clients ainsi que d’un ralentissement de la croissance du nombre d’abonnés. Les investissements en Suisse, qui se sont établis à CHF 1 774 millions (–2,6%), sont demeurés à un niveau élevé.

Exercice 2016 réjouissant pour Fastweb

Fastweb a acquis de nombreux clients dans le domaine du haut débit (+7,0% à 2,36 millions), ce qui lui a permis d’accroître son chiffre d’affaires d’EUR 59 millions (+3,4%) à EUR 1 795 millions. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a progressé de EUR 85 millions (+14,8%) à EUR 661 millions. Hors effets exceptionnels, l’augmentation atteint EUR 45 millions (+8,0%). Notre filiale italienne poursuit l’extension de son réseau. Fin 2016, 810 000 clients (+25% par rapport à 2015), soit près du tiers de ses clients haut débit, étaient déjà raccordés à son propre réseau à très haut débit. Le réseau de Fastweb englobe désormais 100 villes d’Italie, ce qui correspond à une couverture de 30% ou 7,5 millions de ménages. Sous l’effet du déploiement accéléré du haut débit, les investissements ont augmenté de 7,4% à EUR 581 millions.

Evolution de l’action Swisscom en 2016

Le cours de l’action Swisscom a baissé de 9,3% en 2016, mais le rendement total de l’action (variation de cours et distribution de bénéfices) atteint –5,4% en raison d’un taux de dividende élevé. Elle a ainsi réalisé une performance supérieure à celle de l’indice européen du secteur, le Stoxx Europe 600 Telecommunications (–16,9% en CHF; –15,8% en EUR). Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale le versement d’un dividende ordinaire inchangé de CHF 22 par action, soit une distribution de CHF 1 140 millions au total. Swisscom applique donc le principe de la continuité en matière de distribution.

Opportunités et défis de la numérisation

La numérisation transforme l’économie et la société toute entière. Les individus, les applications et les appareils sont chaque année plus étroitement interconnectés et pas moins d’un milliard d’objets sont déjà en réseau.

Des processus, réalisés autrefois manuellement, sont numérisés. Le cloud nous permet de fournir des prestations de service plus rapidement et à moindre coût. Nos infrastructures elles-mêmes sont gérées depuis le cloud, où les appareils physiques sont d’ailleurs transférés (virtualisation). Cette numérisation fait émerger de nouveaux modèles d’affaires et de nouveaux comportements: au lieu d’acheter, les consommateurs tendent à louer et à partager produits et services sur de nouvelles plateformes (économie du partage). La transformation numérique s’insinue dans le quotidien et dans le monde du travail. Pour Swisscom, la numérisation recèle aussi bien des défis que des opportunités. Car elle s’appuie sur des réseaux qui doivent être disponibles en permanence et des infrastructures hautement performantes. Grâce à son infrastructure et à ses compétences TIC, Swisscom possède tous les atouts pour exploiter ces formidables opportunités et maintenir son activité dans presque tous les domaines de l’économie et de la vie quotidienne. Mais ce processus s’accompagne aussi de changements sociaux et économiques. C’est pourquoi nous nous efforçons, au travers d’un large éventail d’engagements et d’initiatives, d’assumer la responsabilité qui nous incombe en tant qu’entreprise.

Un environnement de marché très disputé

Le secteur des TIC en Suisse est en proie à une vive concurrence. Pour la première fois, le recul du nombre de raccordements téléphoniques au réseau fixe, qui atteint 200 000 par année, n’a pas pu être compensé en 2016. Et cette tendance se poursuivra ces prochains trimestres. Même sur le marché de la clientèle commerciale, nous ressentons la pression sur les prix et la baisse des marges, induites par une lutte acharnée avec nos concurrents.

La présence croissante d’acteurs étrangers d’envergure mondiale proposant des services via Internet se fait également sentir. Alors qu’ils s’adressaient jusqu’ici principalement aux utilisateurs privés, ils se tournent progressivement aussi vers la clientèle commerciale et nouent des partenariats afin de pouvoir commercialiser des offres efficaces et modulables.

Hausse des attentes en matière de sécurité des données

La mise en réseau croissante et la numérisation s’accompagnent d’une production sans cesse grandissante de données. Leur utilisation appropriée et leur sécurité deviennent un enjeu public. Swisscom accorde une attention particulière à la gestion sûre et responsable des données. Nous voulons tout mettre en œuvre pour que les possibilités offertes par les Smart Data soient utilisées à l’avantage de l’économie et de l’ensemble de la société.

Swisscom dispose du portefeuille de produits et de la capacité nécessaire pour poursuivre sa croissance sur le marché de la sécurité de l’information. Les moyens utilisés actuellement nous permettent de déjouer 99% des menaces – qu’il s’agisse d’actes de piratage, de phishing ou de pourriels.

Notre engagement

Swisscom entend offrir à ses clients le meilleur dans un monde interconnecté. Pour ce faire, elle se propose non seulement de les accompagner dans cet univers, mais aussi de contribuer à le façonner et d’y jouer un rôle de pionnier. En tant qu’entreprise modèle dans le domaine de la numérisation, nous offrons la possibilité aux individus de vivre, de travailler et d’interagir en toute flexibilité. En sa qualité de partenaire technologique, Swisscom aide les entreprises à améliorer leurs processus, leurs produits et leur marketing et, ce faisant, contribue non seulement à leur propre compétitivité mais aussi à celle de l’ensemble de la place économique suisse.

Construire la meilleure infrastructure – la base du monde interconnecté

Un monde interconnecté n’est performant que si l’infrastructure sur laquelle il repose l’est. Voilà pourquoi Swisscom investit depuis des années dans un mix de technologies réseau d’avant-garde. En 2016, elle a consenti des investissements de près de CHF 1,8 milliard rien qu’en Suisse. Et elle prévoit de poursuivre sur cette lancée en 2017. La Suisse possède d’ailleurs l’une des meilleures infrastructures de télécommunication au monde. Avec une desserte en haut débit supérieur à 30 Mbit/s de plus de 99%, elle atteint presque, aujourd’hui déjà, l’objectif défini par l’Agenda numérique 2020 de l’UE, qui vise une couverture en haut débit de 30 Mbit/s égale à 100%.

Fin 2016, Swisscom avait déjà installé plus de 3,5 millions de raccordements au très haut débit (>50 Mbit/s). Grâce à ce déploiement fulgurant, plus de 94% des abonnés peuvent profiter notamment de Swisscom TV. En 2016, Swisscom a défini de nouveaux objectifs stratégiques pour l’extension de l’infrastructure haut débit via le réseau fixe: d’ici 2021, il est prévu de faire bénéficier la majorité des habitants de chaque commune suisse de bandes passantes plus élevées. A cette date, environ 90% des logements et commerces doivent disposer d’un haut débit minimum de 80 Mbit/s et près de 85% d’un débit de 100 Mbit/s ou plus.

Le réseau de Swisscom repose sur la technologie IP (protocole Internet) sur laquelle s’appuient non seulement les services Internet, mais aussi Swisscom TV, par exemple, ou la téléphonie vocale. Swisscom prévoit de migrer tous ses produits et services vers cette technologie d’avenir d’ici fin 2017, afin de permettre à tous les clients IP de bénéficier rapidement des avantages de la numérisation, notamment la possibilité d’activer un filtre d’appels gratuit sur le raccordement fixe pour ne plus recevoir d’appels publicitaires indésirables. La migration va bon train. Fin 2016 quelque 1,5 million de clients ont déjà été basculé sur l’infrastructure IP.

Au cours de l’exercice 2016, le chiffre d’affaires généré par l’infrastructure cloud (Dynamic Computing Services) a doublé. A l’heure actuelle, plus de 270 clients commerciaux et partenaires ont opté pour des infrastructures dynamiques. Dans l’univers numérique, les infrastructures TIC et cloud seront un avantage concurrentiel décisif puisqu’elles simplifieront les processus et permettront l’exploitation de modèles d’affaires innovants. De plus en plus, les clients se concentrent sur leur métier et externalisent les services TIC. Grâce à une standardisation et à une virtualisation accrue, nous pouvons répondre plus précisément et plus rapidement qu’avant aux attentes des clients.

En 2016, Swisscom a déployé le premier réseau destiné à l’Internet des objets en Suisse. Ce réseau de faible puissance (Low Power Network) exploité indépendamment du réseau mobile permettra bientôt d’interconnecter des millions de capteurs les uns aux autres. Au travers de ces investissements et de ces innovations, Swisscom imprime sa marque sur ses marchés.

Se distinguer en offrant les meilleures expériences

Le marché évolue de plus en plus vite et il est simple de copier les offres. Pour réussir dans ce contexte, les entreprises doivent désormais offrir une véritable expérience à leurs clients, afin de créer un lien émotionnel, de les séduire et de les fidéliser. Swisscom veut être perçue comme simple, digne de confiance et comme source d’inspiration dans tout ce qu’elle entreprend. Nous plaçons l’individu et ses relations au centre de notre réflexion et de notre action. Et nous résistons à la concurrence mondiale en lui opposant notre meilleur atout: nos collaborateurs. Ils sont présents sur le terrain, dans les petites et les grandes localités, rendent visite aux clients et les conseillent au téléphone ou via chat. Nous concevons d’ailleurs un vécu client de qualité égale à chaque contact avec Swisscom, que ce soit dans la communication sur notre réseau ou dans l’usage de nos produits et services. A l’heure de la numérisation en particulier, la continuité des expériences clients constitue un lien essentiel entre Swisscom et ses clients.

Fin 2016, Swisscom avait séduit pas moins de 1,48 million de clients avec Swisscom TV, dont l’offre est sans cesse étoffée. Une nouvelle Box UHD a ainsi été commercialisée, de même que des services permettant une expérience télévisuelle sans barrières, dont profitent en premier lieu les personnes malvoyantes ou souffrant d’un déficit auditif.

Dans le domaine de la communication mobile, Swisscom a constaté que son service de réparation rapide répondait à un véritable besoin. C’est pourquoi nous avons aménagé nos propres Repair Centers, dans certains Swisscom Shops. Fidèles à la promesse faite aux clients, ces centres se démarquent eux aussi des offres comparables auxquelles le consommateur est habitué: nous garantissons une réparation avec pièces de rechange originales dans les 24 heures maximum et offrons aux personnes qui attendent l’ambiance d’un bar à café.

Les abonnements Natel infinity 2.0 lancés en 2016 ont rencontré un franc succès. Depuis le lancement, ce printemps, plus d’un million de personnes ont opté pour davantage de minutes d’itinérance incluses, une navigation plus rapide et des services supplémentaires inclus, notamment un accès au cloud depuis n’importe quel appareil.

Opportunités de croissance et compétitivité à long terme

Pour assurer leur compétitivité à long terme, les entreprises doivent se développer sans cesse et avoir le courage de changer. C’est ce que fait Swisscom depuis des années. En partenaire crédible, nous souhaitons faire profiter nos clients commerciaux de l’expérience ainsi acquise et les accompagner dans leur transformation numérique. Swisscom s’appuie sur un vaste portefeuille d’applications machine-to-machine, sur la numérisation des processus métiers, les services cloud, les solutions de sécurité, l’intelligence artificielle et bien d’autres services encore pour offrir la possibilité à ses clients d’exploiter les opportunités de croissance qui se présentent et de rester compétitifs.

Elle profite elle-même de ces excellentes opportunités de croissance et entend poursuivre son développement dans les secteurs de croissance du marché TIME (télécommunication, informatique, médias et divertissement) et à la faveur de la mise en place d’activités commerciales sur Internet.

En 2016, les services de renseignements local.ch et search.ch ont été regroupés sous le label «localsearch». En collaboration avec Coop, nous avons en outre lancé siroop, une place de marché en ligne qui réunit des marchands locaux et nationaux de toutes envergures. Nous poursuivons par ailleurs notre collaboration avec la start-up Mila: quelque 22 000 interventions de «Swisscom Friends» ont été recensées sur sa plateforme, qui met en relation des clients en mesure d’aider d’autres clients sur place.

Fastweb

Swisscom poursuit activement le développement de sa filiale Fastweb. L’extension du réseau à très haut débit et des activités de communication mobile, la conclusion de partenariats, l’amélioration de la qualité du service devraient renforcer encore la bonne position de Fastweb sur le marché italien et contribuer à sa croissance. Le développement des réseaux à haut débit se poursuit sans relâche en Italie: Fastweb et Telecom Italia entendent collaborer pour la pose de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH). D’ici 2020, parmi tous les logements et commerces que compte l’Italie, la moitié d’entre eux, soit 13 millions, devraient ainsi être raccordés au très haut débit.

Les valeurs de Swisscom

Les personnes et leurs relations sont au cœur des activités de Swisscom. Nous voulons imaginer l’avenir (durabilité), réaliser des performances extraordinaires (passion), faire preuve d’ouverture face à la nouveauté (curiosité), tenir nos promesses (fiabilité) et être proches du client (orientation clientèle). Le centre de compétences Human Centered Design (conception centrée sur l’humain) de Swisscom développe des méthodes et des mesures qui s’intéressent à l’individu et à ses relations. Ces valeurs et convictions transparaissent dans le développement de nouveaux produits et services.

La réflexion transgénérationnelle, partie intégrante de la stratégie d’entreprise

Swisscom pense et agit sur le long terme. Notre engagement en faveur de l’environnement, de la société et de l’économie fait partie de notre stratégie d’entreprise. Nous avons la vision d’une Suisse moderne et résolument tournée vers l’avenir.

Dans le domaine du Corporate Responsibility, nous concentrons nos activités sur les aspects centraux que sont la protection du climat, le travailler et le vivre, les compétences médias, notre qualité d’employeur de choix, une chaîne d’approvisionnement équitable et une Suisse interconnectée. En 2016, nous avons continué à mettre en valeur nos activités dans les domaines de l’efficience énergétique, des compétences médias et de la chaîne d’approvisionnement équitable. Dans le cadre du programme Internet à l’école, qui a déjà plus de 15 ans, nous avons raccordé à Internet plus de 6 020 écoles dans toute la Suisse. Quelque 50 000 classes, 120 000 enseignants et plus de 900 000 élèves en profitent au quotidien. Dans nos cours sur les médias, nous avons présenté les chances et les risques d’un monde interconnecté à plus de 300 000 seniors depuis 2005 et à 100 000 élèves, parents et enseignants depuis 2008. Employeur parmi les plus attrayants de Suisse, Swisscom prône naturellement une culture d’entreprise orientée sur le long terme. En font partie le développement de chaque collaborateur, la formation effective de spécialistes avec plus de 900 apprentis actuellement (dont 450 dans les professions TIC) et un partenariat social loyal.

Nous agissons en matière de protection climatique puisque nous avons réduit de moitié nos émissions de CO2 depuis 1990. En utilisant nos services, tels que ceux facilitant le travail mobile, nos clients ont abaissé leurs émissions de CO2 d’environ 450 000 tonnes par année, ce qui correspond aux rejets de CO2 de 110 000 voitures. En 2016, le magazine Newsweek a d’ailleurs classé Swisscom au 4e rang des entreprises les plus durables du monde. Nous en sommes fiers.

Cadre réglementaire exigeant

En juin 2016, une claire majorité des citoyens et tous les cantons ont refusé l’initiative «Pro Service Public». Par ailleurs, en décembre de la même année, la ComCom a décidé d’accorder à Swisscom la concession de service universel pour une nouvelle durée de cinq ans à partir de 2018. L’ordonnance sur les services de télécommunication, récemment révisée, porte le débit minimal à fournir de 2 à 3 Mbit/s, autorise le transfert à la technologie IP et supprime l’obligation de mettre à disposition une cabine téléphonique par commune. En 2017, les points suivants seront à l’ordre du jour: révision totale de la loi sur la protection des données, révision de la loi sur les télécommunications, mise en application de la loi fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (LSCPT) et la loi sur le service de renseignements. Le secteur des télécommunications continuera de s’engager en faveur d’un allègement dans la construction d’antennes en vue de l’introduction de la 5G.

Simplification et orientation sur les coûts

Swisscom entend réduire sa base de coûts de plus de CHF 300 millions de 2015 à 2020. Nous y parviendrons grâce à l’adaptation de notre organisation réalisée en 2016, à l’ajustement de notre offre d’emplois, à l’optimisation de nos processus et au transfert à la technologie IP. Nous dégagerons ainsi les moyens nécessaires pour poursuivre nos investissements dans l’infrastructure et dans de nouveaux domaines d’activité et pour maintenir notre compétitivité à long terme. 

Perspectives financières pour 2017

Swisscom proposera à l’Assemblée générale 2017 le versement d’un dividende de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2016. Pour 2017, le groupe Swisscom prévoit un chiffre d’affaires net d’environ CHF 11,6 mil­liards, un EBITDA de quelque CHF 4,2 mil­liards et des investissements d’environ CHF 2,4 mil­liards. Swisscom devrait réaliser un chiffre d’affaires un peu inférieur en raison de la forte concurrence et de la pression sur les prix, tandis que Fastweb devrait générer un chiffre d’affaires en légère hausse. Hors Fastweb, Swisscom table sur un EBITDA en repli d’environ CHF 100 millions par rapport à l’exercice précédent en raison de la pression sur les prix, de la baisse du nombre de raccordements de téléphonie fixe et des coûts supérieurs attendus dans le domaine de l’itinérance. Le programme d’économies aura toutefois une incidence positive sur l’EBITDA. De son côté, Fastweb prévoit une légère progression de l’EBITDA. Les investissements en Suisse et en Italie devraient rester au même niveau que l’année précédente. Si les objectifs sont atteints, Swisscom envisage de proposer à l’Assemblée générale 2018 le versement d’un dividende attractif d’un montant inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2017.

Un grand merci!

L’exercice 2016 a été couronné de succès, ce qui ne va pas de soi dans le contexte économique actuel. Ce succès, nous le devons à la confiance de nos clientes et de nos clients, mais aussi à la fidélité de nos actionnaires. Enfin, nous le devons également à la disponibilité et à l’engagement de nos collaboratrices et collaborateurs qui, jour après jour, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour Swisscom. Nous tenons à les en remercier tout particulièrement car ce sont eux qui, avec leurs idées, leurs visions et leurs inventions, dessinent aujourd’hui déjà l’entreprise de demain et d’après-­demain. Leur intérêt pour Swisscom et leur enthousiasme pour nos produits nous permettent d’envisager l’avenir avec plaisir et sérénité.

Veuillez croire, Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires, à l’expression de notre parfaite considération.

WSGE_DP_Unterschrift_Loosli

Hansueli Loosli

Président du Conseil d’administration

Swisscom SA

WSGE_DP_Unterschrift_Schaeppi

Urs Schaeppi

CEO Swisscom SA