Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Efficacité énergétique et émissions de CO2 en Suisse

En % ou selon indication   2016   2015   Variation
Consommation d’énergie (en GWh)   536   521   2,9%
Accroissement de l'efficacité énérgétique depuis le 1er janvier 2010   35,9   29,6    
Accroissement de l'efficacité énérgétique depuis le 1er janvier 2016   8,9      
Emissions de CO2 directes (en tonnes)   19 837   20 116   –1,4%
Relation du rapport des réductions CO2 aux émissions CO2   0,99   0,81    

Swisscom s’efforce d’accroître son efficacité énergétique et d’utiliser des énergies renouvelables pour limiter l’impact de ses activités sur l’environnement. En Suisse, Swisscom s’est fixé comme objectif d’augmenter son efficacité énergétique de 35% supplémentaires entre le 1er janvier 2016 et la fin de l’année 2020. Ce pas devrait être franchi notamment grâce à la prise de mesures dans le domaine de l’infrastructure de réseau. D’ici fin 2020, Swisscom entend, avec ses clients, économiser une quantité de CO2 deux fois supérieure à celle qu’elle génère pour l’ensemble de son exploitation et dans sa chaîne d’approvisionnement. Swisscom compte atteindre cet objectif en réduisant d’une part ses émissions et en encourageant d’autre part la commercialisation d’un portefeuille de produits durable.

En 2016, la consommation d’énergie totale en Suisse a progressé de 15 GWh (+2,9%), atteignant 536 GWh. Les mesures d’efficacité relatives au refroidissement des centraux téléphoniques et de la consommation d’énergie dans les centres de calculs ont permis de compenser partiellement le dépassement de consommation électrique lié à l’expansion du réseau. En moyenne de tous les centres de calculs, Swisscom a atteint en 2016 une valeur PUE (Power-Usage-Effectiveness) de 1,47 (exercice précédent: 1,50). Comme les années précédentes, Swisscom a consommé exclusivement du courant issu à 100% d’énergies renouvelables. L’efficacité énergétique s’est hissée à 35,9% par rapport au 1er janvier 2010 (année précédente 29,6%), et a augmenté de 8,9% par rapport au 1er janvier 2016. L’émission directe de CO2 en Suisse a diminué en 2016 de 279 tonnes (–1,4%) à 19 837, ce qui est dû principalement à la basse consommation de combustibles fossiles. Le rapport entre les économies auprès des clients et les émissions a augmenté de 0,81 à 0,99 durant l’exercice en cours.