Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Evolution du chiffre d’affaires et de la performance sectorielle

Le rapport s’articule autour des trois divisions opérationnelles Swisscom Suisse, Fastweb et Autres secteurs opérationnels, auxquelles s’ajoute la division Group Headquarters. Swisscom Suisse est leader dans le secteur des télécommunications en Suisse. Fastweb est l’une des plus grandes entreprises de haut débit en Italie. Les Autres secteurs opérationnels comprennent principalement les secteurs Participations, Health et Connected Living. Group Headquarters regroupe pour l’essentiel les divisions du groupe. Swisscom Suisse englobe les secteurs Clients privés, Petites et moyennes entreprises, Clientèle entreprise et Wholesale ainsi que le secteur IT, Network & Innovation.

WSGE_DP_GR_ge_Umsaetze_Netadds_scs
WSGE_2_DP_GR_ge_Umsaetze_Netadds_scs
WSGE_DP_GR_ge_Umsaetze_Netadds_fwb
WSGE_2_DP_GR_ge_Umsaetze_Netadds_fwb

Swisscom Suisse

En millions CHF ou selon indication   2016   2015   Variation
             
Chiffre d'affaires net et résultats
Clients privés   5 160   5 224   –1,2%
Petites et moyennes entreprises   1 367   1 370   –0,2%
Clientèle entreprise   2 611   2 654   –1,6%
Wholesale   989   956   3,5%
IT, Network & Innovation   129   130   –0,8%
Elimination   (816)   (789)   3,4%
Chiffre d’affaires net   9 440   9 545   –1,1%
             
Clients privés   2 870   2 933   –2,1%
Petites et moyennes entreprises   892   907   –1,7%
Clientèle entreprise   839   910   –7,8%
Wholesale   388   198   96,0%
IT, Network & Innovation   (1 304)   (1 347)   –3,2%
Elimination   1     100,0%
Résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA)   3 686   3 601   2,4%
Marge en % du chiffre d’affaires net   39,0   37,7    
Amortissements et dépréciations   (1 489)   (1 383)   7,7%
Résultat sectoriel   2 197   2 218   –0,9%
             
Investissements et l'effectif du personnel
Investissements en immobilisations corporelles et autres immobilisations incorporelles   1 743   1 799   –3,1%
Effectif à la clôture de l'exercice en équivalents plein temps   16 573   17 199   –3,6%

Le chiffre d’affaires net de Swisscom Suisse a diminué de CHF 105 millions (–1,1%) par rapport à l’année précédente et s’élève désormais à CHF 9 440 millions. Alors que le chiffre d’affaires généré par les services de télécommunication s’est tassé de CHF 124 millions (–1,8%) en raison d’une pression concurrentielle accrue et de la baisse des tarifs d’itinérance, le chiffre d’affaires du secteur des solutions dédiées aux grands clients enregistre une hausse de CHF 31 millions (+2,9%). Sous l’effet de la saturation du marché, le nombre d’unités génératrices de chiffres d’affaires (RGU) a baissé de 96 000 (–0,8%) et atteint 12,4 millions. Les parts de marché ont toutefois pu être maintenues ou ont même augmenté, comme pour Swisscom TV. Avec une part de marché de 32% (année précédente 29%), Swisscom TV est leader sur le marché. Dans la téléphonie fixe, le nombre de RGU s’est réduit de 83 000. La hausse de la télévision et du haut débit a été surcompensée par un recul des raccordements de téléphonie fixe. La téléphonie mobile a accusé une baisse de 13 000 raccordements.

Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a augmenté de CHF 85 millions (+2,4%) et s’établit à CHF 3 686 millions. L’exercice précédent, des charges uniques, notamment la constitution d’une provision pour la procédure en cours de la COMCO relative aux services à haut débit, ont eu une forte incidence sur le résultat d’exploitation. Après correction de cette provision et d’autres effets exceptionnels tels que les provisions en vue de suppressions de postes et les risques réglementaires ainsi que les bénéfices issus de la vente d’immeubles,l’EBITDA a reculé de CHF 125 millions (–3,2%). Les investissements ont diminué de CHF 56 millions (–3,1%) par rapport à l’exercice précédent et s’élèvent à CHF 1 743 millions. Une augmentation des investissements pour l’extension des réseaux haut débit a été surcompensée dans d’autres domaines. Par rapport à l’exercice précédent, les effectifs ont diminué de 626 équivalents plein temps (–3,6%) pour atteindre 16 573 équivalents plein temps. Après correction des acquisitions d’entreprises, le nombre d’équivalents plein temps a diminué de 687 (–4,0%).

Swisscom Suisse/chiffre d’affaires net
En millions CHF ou en milliers   2016   2015   Variation
             
Chiffre d'affaires par service
Chiffre d’affaires réseau mobile contrats simples   2 614   2 729   –4,2%
Chiffre d’affaires réseau fixe contrats simples   1 466   1 731   –15,3%
Chiffre d’affaires contrats combinés   2 502   2 234   12,0%
Chiffre d'affaires autres   2 792   2 781   0,4%
Chiffre d’affaires avec clients externes   9 374   9 475   –1,1%
Chiffre d’affaires inter-secteurs   66   70   –5,7%
Chiffre d’affaires net   9 440   9 545   –1,1%
             
Informations opérationnelles à la clôture de l'exercice en milliers
Raccordements téléphoniques réseau fixe   2 367   2 629   –10,0%
Raccordements à haut débit Retail   1 992   1 958   1,7%
Raccordements Swisscom TV   1 476   1 331   10,9%
Raccordements mobiles   6 612   6 625   –0,2%
Unités génératrices de chiffres d'affaires (RGU)   12 447   12 543   –0,8%
Contrats combinés   1 672   1 416   18,1%
Raccordements d’abonnés dégroupés   128   128   0,0%
Raccordements à haut débit Wholesale   364   315   15,6%

Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients externes de Swisscom Suisse s’est replié de CHF 101 millions (–1,1%) à CHF 9 374 millions. Dans le domaine des Clients privés, le chiffre d’affaires a été réduit de CHF 64 millions (–1,2%) et s’établit à CHF 5 160 millions, notamment en raison de la baisse des prix de l’itinérance. Dans le secteur des Petites et moyennes entreprises, il est resté quasiment stable (–0,2%). L’effet résultant des prix bas de l’itinérance a été compensé par le chiffre d’affaires supplémentaire de l’acquisition mi-2015 de search.ch. Dans le domaine des grandes entreprises, le chiffre d’affaires a reculé de CHF 43 millions (–1,6%), à CHF 2 611 millions. Alors que le chiffre d’affaires réalisé avec les services de télécommunications a chuté en raison de la baisse des prix, celui du secteur des solutions est en hausse, mais présente une marge moindre. Le carnet de commandes dans les activités avec les grandes entreprises s’est réduit de 5,1% et s’élève à CHF 2 515 millions sous l’effet de la forte concurrence.

La clientèle continue de plébisciter les offres combinées à tarifs forfaitaires, dont la demande ne fléchit pas. Fin 2016, 1,67 million de clients bénéficiaient d’une offre combinée, ce qui correspond à une hausse de 18,1% (+256 000) en un an. Le chiffre d’affaires lié aux contrats combinés a progressé par rapport à l’année précédente de CHF 268 millions (+12,0%) et s’élève à CHF 2 502 millions. Le nombre d’unités génératrices de chiffres d’affaires (RGU) s’est tassé de 96 000 (–0,8%) et s’élève à 12,4 millions. En dépit d’une concurrence accrue, le nombre de raccordements Swisscom TV a augmenté de 145 000 (+10,9%) pour s’établir à 1,48 million, dont 1,18 million d’abonnements à redevance de base. Plus de 80% des clients utilisent le service basé sur le cloud Swisscom TV 2.0. Le nombre de raccordements à haut débit des utilisateurs finaux s’est accru de 34 000 (+1,7%) par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 1,99 million. Le nombre de raccordements dans le domaine de la téléphonie fixe a diminué de 262 000 (–10,0%) et s’élève à 2,37 millions. Cette réduction s’explique par la substitution par la téléphonie mobile.

La saturation progressive du marché mobile se fait sentir sur le développement de la clientèle. En comparaison annuelle, le nombre de raccordements mobiles est resté stable à environ 6,6 millions (–0,2%). Le nombre de raccordements Postpaid, offres combinées comprises, a augmenté de 51 000, tandis que celui des raccordements Prepaid a enregistré un recul de 64 000. Dans le domaine de l’itinérance, les réductions tarifaires et le fait que les abonnements Natel infinity 2.0 incluent désormais un certain volume de données en itinérance ont accéléré encore la hausse du volume de roaming. La baisse des prix associée s’est élevée en 2016 à environ CHF 100 millions. Par rapport à l’année précédente, le trafic de données mobiles a augmenté de 78%, et les appels de 11%. Le lancement de Natel Infinity 2.0 en mars 2016 permet aux clients de profiter de vitesses encore plus élevées, d’une itinérance accrue et d’une capacité de stockage en ligne illimitée. Depuis fin 2016, plus de 1 million de clients ont choisi ces nouveaux abonnements Infinity. La clientèle de tous les abonnements Natel infinity atteint 2,4 millions, soit 70% du nombre de raccordements postpaid (hors grandes entreprises).

Swisscom Suisse/charges d’exploitation et résultat sectoriel
En millions CHF ou selon indication   2016   2015   Variation
             
Charges sectorielles par nature
Frais de communications   (459)   (440)   4,3%
Coûts d'acquisition et de fidélisation de la clientèle   (504)   (459)   9,8%
Autres charges directes   (1 074)   (1 114)   –3,6%
Charges directes   (2 037)   (2 013)   1,2%
Charges de personnel   (2 413)   (2 502)   –3,6%
Autres charges indirectes   (1 601)   (1 744)   –8,2%
Propres prestations activées et autres produits   297   315   –5,7%
Charges indirectes   (3 717)   (3 931)   –5,4%
Charges sectorielles   (5 754)   (5 944)   –3,2%
             
Résultat sectoriel
Résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA)   3 686   3 601   2,4%
Marge en % du chiffre d’affaires net   39,0   37,7    
Amortissements et dépréciations   (1 489)   (1 383)   7,7%
Résultat sectoriel   2 197   2 218   –0,9%
             
Investissements et l'effectif du personnel
Investissements en immobilisations corporelles et autres immobilisations incorporelles   1 743   1 799   –3,1%
Effectif à la clôture de l'exercice en équivalents plein temps   16 573   17 199   –3,6%

Les charges sectorielles se sont tassées de CHF 190 millions (–3,2%) pour s’établir à CHF 5 754 millions. Les charges directes ont augmenté de CHF 24 millions (+1,2%) et s’élèvent à CHF 2 037 millions par rapport à l’exercice précédent. Les coûts de l’acquisition et de la fidélisation de la clientèle ont augmenté de CHF 45 millions (+9,8%) et s’élèvent à CHF 504 millions; ceci s’explique avant tout par le fait que la TV-Box pour télévisions à haute définition est vendue au client à un prix avantageux et ne demeure plus la propriété de Swisscom. Les taxes de trafic ont augmenté en raison de l’augmentation du volume du trafic d’itinérance. Les charges indirectes ont diminué de CHF 214 millions (–5,4%) et s’élèvent désormais à CHF 3 717 millions. Après correction des provisions constituées au cours de l’exercice précédent liées à la procédure en cours de la COMCO concernant les services à haut débit et d’autres effets exceptionnels tels que les provisions constituées pour la suppression de postes et des risques réglementaires ainsi que les bénéfices issus de la vente d’immeubles et d’acquisitions d’entreprises, les coûts indirects ont diminué de 0,7%. Des coûts plus élevés dans le secteur des solutions pour les grands clients et pour l’exploitation parallèle de réseaux ont pu être surcompensés par des économies de coûts liées à des gains d’efficacité. Swisscom Suisse a réalisé au total en 2016 des économies de coûts de CHF 50 millions. Les charges de personnel ont fléchi de CHF 89 millions (–3,6%) pour atteindre CHF 2 413 millions soit, après correction, un recul de 2,1%. Le nombre de collaborateurs a diminué de 626 équivalents plein temps (–3,6%) par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 16 573 équivalents plein temps. Après correction des acquisitions d’entreprises, les effectifs ont diminué de 687 équivalents plein temps (–4,0%) à la suite de mesures d’efficacité. Le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) a progressé de CHF 85 millions (+2,4%) pour atteindre CHF 3 686 millions. Sur une base comparable, l’EBITDA a diminué de CHF 125 millions (–3,2%), suite à des prix plus bas de l’itinérance, de la pression des prix sur le marché des grands clients et à des coûts plus élevés pour l’acquisition et la fidélisation de la clientèle. Les amortissements ont augmenté de CHF 106 millions (+7,7%) par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à CHF 1 489 millions. Cette hausse s’explique avant tout par des investissements élevés. Le résultat sectoriel s’est tassé de CHF 21 millions (–0,9%) pour s’établir à CHF 2 197 millions.

Fastweb

En millions EUR ou selon indication   2016   2015   Variation
Clients privés   906   878   3,2%
Grandes entreprises   706   711   –0,7%
Wholesale   175   143   22,4%
Chiffre d’affaires avec clients externes   1 787   1 732   3,2%
Chiffre d’affaires inter-secteurs   8   4   100,0%
Chiffre d’affaires net   1 795   1 736   3,4%
Charges sectorielles   (1 134)   (1 160)   –2,2%
Résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA)   661   576   14,8%
Marge en % du chiffre d’affaires net   36,8   33,2    
             
Investissements en immobilisations corporelles et autres immobilisations incorporelles   581   541   7,4%
Effectif à la clôture de l'exercice en équivalents plein temps   2 468   2 401   2,8%
Raccordements à haut débit à la clôture de l'exercice en milliers   2 355   2 201   7,0%
WSGE_DP_GR_ge_Umsatz_Segm_Entw_fwb
WSGE_2_DP_GR_ge_Umsatz_Segm_Entw_fwb

Le chiffre d’affaires net de Fastweb a progressé d’EUR 59 millions (+3,4%) par rapport à l’exercice précédent et atteint EUR 1 795 millions. En dépit d’un environnement économique difficile, le nombre de clients dans le domaine du haut débit a augmenté de 154 000 en un an (+7,0%) pour s’établir à 2,36 millions. Sous l’effet de la concurrence acharnée, le chiffre d’affaires moyen par client haut débit a reculé d’environ 3% par rapport à l’exercice précédent dans le secteur de la clientèle privée, recul qui a été largement compensé par la croissance de la clientèle. Au final, le chiffre d’affaires réalisé avec les clients privés s’est ainsi accru d’EUR 28 millions (+3,2%) par rapport à l’exercice précédent pour atteindre EUR 906 millions. Fastweb a acquis une position forte sur le marché des clients commerciaux. Le chiffre d’affaires avec les clients commerciaux n’a que légèrement diminué d’EUR 5 millions (–0,7%) à EUR 706 millions. Le chiffre d’affaires de l’activité wholesale a augmenté d’EUR 32 millions (+22,4%) et s’élève à EUR 175 millions.

Le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) a augmenté d’EUR 85 millions (+14,8%) et s’établit à d’EUR 661 millions. En 2016, Fastweb a reçu de Telecom Italia une indemnité s’élevant à EUR 55 millions dans le cadre d’un règlement à l’amiable d’un litige. L’année précédente, le dédommagement de litiges s’était élevé à EUR 15 millions. Hors dédommagement de litiges, l’EBITDA a progressé d’EUR 45 millions (+8,0%) et la marge de résultat de 1,5 points pour s’établir à 33,8%. Les effectifs de Fastweb ont augmenté de 67 équivalents plein temps (+2,8%) pour s’établir à 2 468 équivalents plein temps, poussés par l’embauche de collaborateurs externes dans les domaines techniques et le renforcement des ressources dans le domaine des télécommunications mobiles. Fastweb poursuit l’extension de son réseau. Fin 2016, 810 000 clients étaient déjà raccordés aux réseaux à très haut débit propres à l’entreprise (+25% par rapport à l’exercice précédent), ce qui correspond à environ un tiers de tous les clients haut débit de Fastweb. Le réseau de Fastweb atteint maintenant près de 100 villes en Italie, soit une couverture de 30% (7,5 millions de ménages). L’extension du réseau haut débit a entraîné l’augmentation des investissements de Fastweb d’EUR 40 millions (+7,4%) à EUR 581 millions.

Autres secteurs opérationnels

En millions CHF ou selon indication   2016   2015   Variation
Chiffre d’affaires avec clients externes   320   340   –5,9%
Chiffre d’affaires inter-secteurs   274   263   4,2%
Chiffre d’affaires net   594   603   –1,5%
Charges sectorielles   (500)   (534)   –6,4%
Résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA)   94   69   36,2%
Marge en % du chiffre d’affaires net   15,8   11,4    
             
Investissements en immobilisations corporelles et autres immobilisations incorporelles   61   48   27,1%
Effectif à la clôture de l'exercice en équivalents plein temps   1 796   1 723   4,2%
WSGE_DP_GR_ge_Umsatz_ErgEntw_ueb
WSGE_2_DP_GR_ge_Umsatz_ErgEntw_ueb

L’évolution des Autres secteurs opérationnels est surtout influencée par les ventes d’entreprises au cours de l’exercice précédent. Au premier semestre 2015, Swisscom a vendu Alphapay SA et la division opérationnelle Swisscom Hospitality. C’est la raison principale de la diminution du chiffre d’affaires et des charges sectorielles.

Le chiffre d’affaires net des Autres secteurs opérationnels s’est contracté de CHF 9 millions (–1,5%) à CHF 594 millions. Corrigé des ventes d’entreprises, le chiffre d’affaires net a augmenté de CHF 20 millions (+3,5%), essentiellement en raison de la hausse des chiffres d’affaires résultant des activités de construction de cablex. Le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) a progressé de CHF 25 millions (+36,2%) pour atteindre CHF 94 millions, essentiellement en raison d’une hausse des chiffres d’affaires et des coûts uniques chez cablex au cours de l’année précédente. La marge de résultat a gagné 4,4 points pour s’établir à 15,8%. Les effectifs ont augmenté de 73 équivalents plein temps (+4,2%) pour atteindre le nombre de 1 796, poussés surtout par l’embauche de collaborateurs externes de cablex.

Group Headquarters et réconciliation des charges de prévoyance

Le résultat d’exploitation avant amortissements a progressé de CHF 3 millions (+2,6%) par rapport à l’année précédente et se situe à CHF –114 millions. Les effectifs ont diminué de 7,6% à 290 équivalents plein temps par rapport à 2015.

Dans la réconciliation des charges de prévoyance selon IAS 19, une charge de CHF 72 millions a été comptabilisée en 2016 (exercice précédent: CHF 60 millions).