Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Approche de gestion

En raison de la situation climatique nationale et internationale, la transition énergétique et le changement climatique demeurent des thèmes forts pour Swisscom, gros consommateur d’énergie, et pour ses parties prenantes. Les scénarios climatiques pour la Suisse publiés en novembre 2018 permettent d’imaginer les conséquences du changement climatique en Suisse. Elaborés par le National Centre for Climate Services (NCCS), ces scénarios ne peuvent pas être ignorés. Le changement climatique et l’efficacité énergétique sont donc au cœur de la stratégie de Swisscom dans le développement durable.

Le peuple suisse a accepté la loi sur l’énergie (LEne) en mai 2017 par votation populaire. La LEne, conjointement avec la nouvelle loi sur le CO2 à la base de la stratégie énergétique et climatique 2050 de la Confédération, délimite le cadre des activités commerciales de Swisscom. Swisscom veille tout particulièrement à l’amélioration de sa propre efficacité énergétique et à la protection climatique. Elle s’est par conséquent fixé deux objectifs:

DP_SDG_7_iconGoal 7 AFFORDABLE AND CLEAN ENERGY
  • Augmentation de l’efficacité: Swisscom a calculé ses besoins en énergie jusqu’en 2020 et entend accroître son efficacité énergétique de 35% entre 2016 et 2020. A l’automne 2018, elle a également défini ses besoins en énergie jusqu’à fin 2025, sur la base des scénarios actuels. Elle souhaite augmenter encore son efficacité énergétique de 24% dans les huit prochaines années, grâce à de nouvelles mesures ainsi qu’à des améliorations techniques.
DP_SDG_13_iconGoal 13 CLIMATE ACTION
  • Protection du climat: enfin, avec le concours de ses clients, Swisscom entend économiser, à l’horizon 2020, deux fois plus de CO2 qu’elle n’en génère au travers de ses activités et dans sa chaîne d’approvisionnement. Ce projet est intitulé «Objectif 2:1». Pour réaliser cet «Objectif 2:1», Swisscom entend, d’une part, réduire ses émissions et, d’autre part, promouvoir et commercialiser un portefeuille allant dans le sens du développement durable. A l’automne 2018, elle a également estimé les émissions de CO2 résultant de ses besoins en énergie jusqu’à fin 2025, en s’appuyant sur les scénarios actuels. Elle entend désormais encore réduire ses émissions de CO2.

Swisscom a conclu des conventions d’objectifs avec différents partenaires, toujours dans le but d’augmenter l’efficacité et de réduire les émissions de CO2. Les objectifs de consommation d’énergie (efficacité énergétique) et de réduction du CO2 (intensité du CO2) sont définis différemment selon la référence prise: année de base, référentiel ou année de réalisation des objectifs. Swisscom a signé une convention d’objectifs avec l’Agence de l’énergie pour l’économie (AenEC), l’«Exemplarité énergétique de la Confédération» et la Science Based Target Initiative (SBT). Swisscom a déjà communiqué sa réduction des émissions en 2016 à l’initiative SBT, fruit d’un partenariat entre CDP (Carbon Disclosure Project), UN Global Compact, WWF et le World Resources Institute (WRI). Elle considère les objectifs de réduction pour les entreprises comme «scientifiquement fondés», si ces objectifs contribuent à la réduction nécessaire des émissions de CO2 qui a pour but de limiter l’augmentation de la température mondiale à 2° C au maximum. D’ici à 2020, Swisscom s’engage en outre à réduire ses émissions de champ d’application 1 de 10%, ses émissions de champ d’application 2 de 100% et ses émissions de champ d’application 3 de 18% par rapport à l’année 2013. Fin 2016, la SBT a validé tous les objectifs de réduction de Swisscom.

Voir sous www.sciencebasedtargets.org

Partenaire
 
Convention d'objectifs
  Année de référence
1. janvier
  Année-cible
31.déc.
 
Valeurcible
Swisscom   Ratio des économies de CO2 de nos clients par rapport aux émissions de CO2 Swisscom   2016   2020   2:1
Swisscom   Efficacité énergétique (mesures d'économie sur la consommation d'énergie totale, non pondérée)   2016   2020   +35%
AEnEc   Efficacité énergétique (mesures d'économie sur la consommation d'énergie totale, non pondérée)   2013   2022   +35%
AEnEc   Intensité en CO2 combustibles (émissions de CO2 sur la somme des émissions totales et réduction des émissions de CO2)   2013   2022   92%
AEnEc   Intensité en CO2 carburants (émissions de CO2 sur la somme des émissions totales et réduction des émissions de CO2)   2013   2022   76%
VBE   Efficacité énergétique (mesures d'économie sur la consommation d'énergie totale, non pondérée)   2006   2020   +25%
SBTI   Réduction CO2 selon scope 1   2013   2020   -10%
SBTI   Réduction CO2 selon scope 2   2013   2020   -100%
SBTI   Réduction CO2 selon scope 3   2013   2020   -18%
WSGE_DP_GR_Energieeffizienz_Emissionseinsparungen
WSGE_2_DP_GR_Energieeffizienz_Emissionseinsparungen

Des indications plus détaillées sur d’autres thèmes environnementaux auxquels Swisscom accorde une attention particulière lors de l’exploitation figurent à la fin du chapitre. La politique environnementale et la politique d’achat constituent pour Swisscom le fondement d’une utilisation durable des ressources. Les approches de gestion utilisées par Swisscom pour augmenter l’efficacité énergétique et lutter contre le changement climatique reposent essentiellement sur le système de management environnemental ainsi que sur les approches spécifiques y afférentes. Les normes de gestion, les standards et les instructions internes permettent une mise en œuvre systématique des mesures d’économie et d’efficacité prévues. Les filiales dont les activités ont un impact significatif sur l’environnement sont certifiées selon la norme ISO 14001. Il s’agit des filiales Swisscom (Suisse) SA, Swisscom Broadcast SA et cablex SA, toutes certifiées conformes à la norme ISO 9001. La filiale italienne Fastweb S.p.A. est également certifiée ISO 14001. Les systèmes et processus de gestion certifiés ISO 14001 regroupent, en termes d’effectif, plus de 94,2% du groupe (y c. Fastweb); année précédent 94,3%). Le système de management environnemental et son efficacité font l’objet, chaque année, d’un audit externe.