Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Gestion de l’entreprise axée sur la valeur

Les chiffres clés financiers utilisés pour planifier et gérer les activités opérationnelles sont le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) et les investissements. Le rapport entre la valeur globale de l’entreprise et l’EBITDA permet en outre d’établir une comparaison de la valeur de l’entreprise tirée du cours de l’action le jour de la clôture avec celle d’autres entreprises de télécommunication (entreprises européennes) d’une part, et avec l’exercice précédent de l’autre. Une partie de la rémunération des membres du Conseil d’administration et de la Direction du groupe est versée sous forme d’actions Swisscom, bloquées pendant trois ans. Ceux-ci sont en outre obligés de détenir un nombre minimal d’actions. La rémunération variable basée sur des objectifs financiers et non-financiers, le versement partiel de la rémunération en actions et le nombre minimal d’actions à détenir représentent les leviers employés pour faire concorder les intérêts financiers du Management avec ceux des actionnaires.

En mio. CHF ou comme indiqué   31.12.2018   31.12.2017
         
Valeur globale de l'entreprise
Capitalisation boursière   24 331   26 859
Dette nette   7 393   7 447
Engagements de prévoyance professionnelle   1 196   1 048
Participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence et autres actifs financiers à long terme   (295)   (253)
Participations ne donnant pas le contrôle   (15)   (11)
Valeur globale de l'entreprise (EV)   32 610   35 090
Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)   4 213   4 295
Ratio valeur globale de l'entreprise/EBITDA   7,7   8,2

La valeur globale de l’entreprise Swisscom a diminué de CHF 2,5 mrd (–7,1%) à CHF 32,6 mrd. La raison en est le recul de la capitalisation boursière de 9,4%, soit CHF 2,6 mrd. Cette valeur plus basse de l’entreprise se traduit par une diminution du rapport entre la valeur globale de l’entreprise et l’EBITDA à 7,7 (exercice précédent: 8,2). Avec un tel rapport, la valeur boursière relative de Swisscom est nettement supérieure à la valeur moyenne des entreprises européennes comparables évoluant dans le secteur des télécommunications. Cette évaluation plus élevée résulte, d’une part, de la forte position occupée sur le marché par Swisscom grâce à d’importants investissements et à une politique attrayante en matière de dividendes et, d’autre part, d’un niveau des taux d’intérêt plus bas que dans d’autres pays européens et des taux d’imposition du bénéfice moins élevés en Suisse.