Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Perspectives financières


En mio. CHF ou selon indication
  2018
Rapporté
  Effet
IFRS 16
  Variation
sans IFRS 16
  2019
Prévision
                 
Chiffre d’affaires net
Groupe Swisscom   11 714     (300)   ~ CHF 11,4 mrd
Swisscom hors Fastweb         (300)   ~ CHF 9,0 mrd
Fastweb         > 0   > EUR 2,1 mrd
                 
Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)
Groupe Swisscom   4 213   ~200   < 0   > CHF 4,3 mrd
Swisscom hors Fastweb       ~180   < 0   < CHF 3,6 mrd
Fastweb       ~20   > 0   > EUR 0,7 mrd
                 
Investissements
Groupe Swisscom   2 404     < 0   ~ CHF 2,3 mrd
Swisscom hors Fastweb         < 0   ~ CHF 1,6 mrd
Fastweb         < 0   ~ EUR 0,6 mrd

Pour 2019, Swisscom s’attend à un chiffre d’affaires net d’environ CHF 11,4 mrd, un EBITDA de plus de CHF 4,3 mrd et des investissements de quelque CHF 2,3 mrd. Le chiffre d’affaires de Swisscom, hors Fastweb, devrait s’inscrire en baisse en raison de la forte pression concurrentielle et sur les prix et du recul continu du nombre de lignes téléphoniques fixes. Le chiffre d’affaires de Fastweb devrait progresser légèrement par rapport à 2018. La prévision de l’EBITDA pour 2019 tient compte de l’effet d’une nouvelle norme comptable applicable pour le leasing (IFRS 16) à partir de 2019. Selon cette norme, les coûts de location et de leasing des immobilisations corporelles ne seront plus comptabilisés comme charges d’exploitation, mais inscrits à l’actif en tant que droit d’utilisation, d’une part, et au passif en tant qu’engagement de leasing, d’autre part. Les coûts de location et de leasing seront désormais enregistrés dans le compte de résultat en tant qu’amortissements des droits d’utilisation et de rémunération des engagements de leasing, sous l’EBITDA. L’EBITDA comptabilisé augmente de quelque CHF 200 mio. sous cet effet. Sur une base comparable et en excluant les effets de la norme IFRS 16, l’EBITDA du groupe sera toutefois inférieur en 2019 à celui de 2018. Les répercussions sur le bénéfice net sont minimes. Pour Swisscom sans Fastweb, la baisse du chiffre d’affaires ne peut être entièrement compensée par des économies de coûts. En revanche, on s’attend à une augmentation de l’EBITDA de Fastweb sur une base comparable. Les investissements en Suisse seront légèrement inférieurs à ceux de l’année précédente, si l’on en exclut les dépenses liées à l’adjudication de fréquences de téléphonie mobile supplémentaires. Pour Fastweb, on prévoit une baisse des investissements, après les dépenses à hauteur d’EUR 64 mio, consenties en 2018 pour les fréquences mobiles. Si les objectifs sont atteints, Swisscom a l’intention de proposer à l’Assemblée générale 2020 le versement d’un dividende attrayant, d’un montant inchangé de CHF 22 par action, au titre de l’exercice 2019.