Sommaire

Téléchargements

Fermer

Résumé

En mio. CHF ou comme indiqué   2017   2016   Variation
Chiffre d’affaires net   11 662   11 643   0,2%
Résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA)   4 295   4 293   0,0%
EBITDA en % du chiffre d'affaires net   36,8   36,9    
Résultat d’exploitation (EBIT)   2 131   2 148   –0,8%
Bénéfice net   1 568   1 604   –2,2%
Bénéfice net attribuable aux actionnaires de Swisscom SA   1 570   1 604   –2,1%
Bénéfice par action (en CHF)   30,31   30,97   –2,1%
Operating free cash flow   2 159   1 791   20,5%
Investissements en immobilisations corporelles et immobilisations incorporelles   2 378   2 416   –1,6%
Dette nette à la clôture de l'exercice   7 447   7 846   –5,1%
Effectif à la clôture de l'exercice en équivalents plein temps   20 506   21 127   –2,9%

Le chiffre d’affaires net de Swisscom est resté stable par rapport à celui de l’exercice précédent, pour s’établir à CHF 11 662 mio. Alors que le chiffre d’affaires a progressé de 0,2%, il recule de 0,2%, à taux de change constants. Dans l’activité principale en Suisse, le chiffre d’affaires a diminué de CHF 199 mio. (–2,1%) pour s’établir à CHF 9 058 mio., essentiellement en raison du repli du chiffre d’affaires de la téléphonie fixe et de la diminution des recettes issues des services d’itinérance. La filiale italienne Fastweb a réalisé un chiffre d’affaires élevé et voit sa clientèle progresser. Son chiffre d’affaires a progressé d’EUR 149 mio. (+8,3%) à EUR 1 944 mio., tout comme le nombre de clients haut débit qui progresse de 96 000 (+4,1%) pour atteindre 2,45 mio.

Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) de Swisscom s’élève à CHF 4 295 mio. Il est équivalent à celui de l’exercice précédent. L’évolution du résultat est influencé par les effets exceptionnels. L’EBITDA inclut, pour Fastweb, les revenus uniques issus de litiges en 2017, d’un montant de CHF 102 mio. (CHF 60 mio. en 2016) et, pour les activités suisses, les charges nettes pour la réduction de postes, d’un montant de CHF 61 mio. Hors effets exceptionnels et à taux de change constant, l’EBITDA a reculé de CHF 23 mio. (–0,5%). Dans l’activité principale en Suisse, il a reculé de CHF 88 mio. ou 2,4% sur une base comparable. Le recul du chiffre d’affaires a pu être partiellement compensé par les économies réalisées dans les coûts indirects. En termes corrigés, l’EBITDA de Fastweb a progressé d’EUR 58 mio. (+9,6%). Le résultat opérationnel consolidé (EBIT) a reculé de CHF 17 mio. (–0,8%) à CHF 2 131 mio. en raison d’une augmentation des amortissements. Le bénéfice net, qui s’est établi à CHF 1 568 mio., a diminué de CHF 36 mio. (–2,2%). Le versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2017 sera proposé à l’Assemblée générale.

Les investissements ont fléchi de CHF 38 mio. (–1,6%) pour s’établir à CHF 2 378 mio. L’extension du réseau haut débit se poursuit. En Suisse, les investissements pour l’extension des réseaux haut débit sont restés pratiquement stables à un niveau soutenu. Conséquence d’une baisse des autres investissements, les investissements en Suisse ont reculé globalement de CHF 96 mio. (–5,4%) à CHF 1 678 mio. Chez Fastweb, les investissements ont augmenté d’EUR 41 mio. (+7,1%) à EUR 622 mio., hausse principalement imputable à l’augmentation des investissements réalisés à la demande des clients.

L’operating free cash flow a progressé de CHF 368 mio. (+20,5%) pour atteindre CHF 2 159 mio. Cette hausse s’explique essentiellement par l’évolution positive de l’actif circulant net. L’endettement net s’établit à CHF 7 447 mio., soit un recul de CHF 399 mio. (–5,1%) par rapport à fin 2016. Le ratio dettes nettes/résultat d’exploitation EBITDA est de 1,7 (1,8 l’exercice précédent).

Le nombre de collaborateurs a diminué par rapport à l’année dernière de 621 équivalents plein temps (–2,9%) et atteint désormais 20 506 équivalents plein temps. Du fait du recul de l’activité de base, les effectifs internes en Suisse ont diminué de 684 équivalents plein temps (–3,7%) par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 17 688 postes à plein temps. Plus des trois quarts de cette réduction ont été absorbés par des fluctuations naturelles et la gestion des postes vacants.

Pour 2018, Swisscom table sur un chiffre d’affaires net d’environ CHF 11,6 mrd, un EBITDA d’environ CHF 4,2 mrd et des investissements inférieurs à CHF 2,4 mrd. Si les objectifs sont atteints, l’entreprise envisage à nouveau de proposer à l’Assemblée générale 2019 le versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2018.