Sommaire

Téléchargements

Fermer

Périmètre du rapport

La structure du groupe Swisscom est décrite dans le chapitre Structure du groupe et actionnariat du Rapport de gestion 2017. La liste des sociétés du groupe englobant les filiales, les sociétés associées et les co-entreprises figure dans les notes aux comptes consolidés du groupe 2017 (note 5.4).

  • Principe: l’établissement du rapport de développement durable selon la Global Reporting Initiative (GRI) s’inscrit dans le périmètre suivant: le Rapport de durabilité prend en compte Swisscom SA et toutes les filiales qui ont leur siège en Suisse et qui sont intégralement consolidées selon les International Financial Reporting Standards (IFRS), à l’exception des filiales CT Cinetrade AG, Mila AG et Swisscom Digital Technology SA ainsi que, depuis 2017, Swisscom Blockchain SA. La participation dans le groupe Cinetrade n’entre pas dans le périmètre du rapport, parce que les effets en sont négligeables et que les dispositions spécifiées au chapitre des approches de management ne s’appliquent pas intégralement. Les filiales acquises entrent en considération pour le Rapport de durabilité selon la GRI à partir du 1er janvier de l’année suivante et les filiales sortantes le sont jusqu’à leur cession. Il n’est tenu compte d’aucune société du groupe dont le siège est implanté à l’étranger ni d’aucune entreprise associée ou co-entreprise. La participation étrangère la plus importante est Fastweb en Italie, qui publie son propre rapport de durabilité selon la GRI G4 avec l’option «complète» et le fait vérifier par l’organe de révision externe indépendant Bureau Veritas SA. Les fondations comPlan (caisse de pensions) et sovis liées à Swisscom ne sont pas comprises dans le périmètre du rapport.
  • Système d’information pour le personnel: en Suisse, les filiales CT Cinetrade AG, Mila AG, Swisscom Digital Technology SA, Directories SA (en partie), AdUnit AG ainsi que Swisscom Blockchain SA depuis 2017 n’ont pas été saisies dans le système d’information pour le personnel, mais dans le système d’information pour le personnel local spécifique à l’entreprise. Cela correspond à 857 postes à plein temps sur au total 17 688 postes à plein temps en Suisse. Le système d’information pour le personnel couvre donc 95% du personnel (95,6% l’année précédente).
  • Environnement: les indicateurs environnementaux (concernant en particulier l’énergie, l’eau/les eaux usées, les émissions et les déchets) couvrent pratiquement 100% des équivalents plein temps de Swisscom en Suisse. L’établissement du rapport porte ainsi sur tous les bâtiments administrés par la division de gestion d’immeubles de Swisscom en Suisse ainsi que la flotte de véhicules gérée par Managed Mobility de Swisscom. Au chapitre de la consommation électrique, le système d’enregistrement des données intègre en outre les stations de base mobiles de Swisscom (Suisse) SA, sa propre production de consommation d’énergie solaire ainsi que les quelques stations d’émission de Swisscom Broadcast SA situées dans des zones frontalières à l’étranger. La consommation des locataires tiers est déduite de la consommation électrique totale. Les indications relatives aux émissions de la chaîne d’approvisionnement reposent sur une extrapolation qui prend en compte 56 fournisseurs (exercice précédent 60) ainsi que les audits effectués dans le cadre de la Joint Audit Cooperation (JAC). Le socle d’extrapolation et les audits englobent 46% du volume de commandes (43% l’exercice précédent).
  • Aspects sociaux: les informations au sujet des rapports sociaux au sein de la chaîne d’approvisionnement s’appuient sur les audits réalisés dans le cadre de la Joint Audit Cooperation (JAC) ou reposent sur des auto­déclarations et les annexes au contrat liées à la CR. Pratiquement tous les fournisseurs les ont signés. Swisscom accorde par ailleurs une importance particulière aux pays en dehors de l’OCDE.