Sommaire

Téléchargements

Fermer

Lettre aux parties prenantes

Chère lectrice, cher lecteur,

 

Il faut parfois poser les questions autrement pour obtenir d’autres réponses. Ainsi, «Swisscom est-elle réellement obligée de faire ça?», nous a demandé un enfant de dix ans alors que nous lui expliquions nos efforts en faveur du développement durable.

Chaque entreprise est bien sûr libre de s’engager ou non sur cette voie. Mais, en ce qui concerne Swisscom, la notion de durabilité est si étroitement liée à notre cœur de métier, qu’on s’y attend presque. Les individus et les relations qu’ils entretiennent sont au cœur de notre action. Notre activité consiste à les relier les uns aux autres, à les mettre en réseau et à établir les connexions au-delà des frontières géographiques et professionnelles, dans notre propre entreprise comme dans la Suisse entière. L’expression «dans toute la Suisse» n’est d’ailleurs pas un vain mot puisque nous sommes présents dans les vallées les plus reculées et jusqu’au refuge alpin le plus isolé.

Nous créons ainsi le socle sur lequel reposeront des solutions durables telles que l’Internet des objets (IoT). En nous appuyant sur l’intelligence artificielle (Artificial Intelligence, AI), nous avons la possibilité d’améliorer judicieusement notre qualité de vie au quotidien et d’utiliser les ressources de manière ciblée. Cette approche est communément appelée «Smart City», ou ville intelligente, une ville dans laquelle les données de mobilité rendues anonymes permettent par exemple aux gestionnaires du réseau de transport de planifier et d’analyser en temps réel les flux de trafic; une ville dans laquelle, grâce à la mise en réseau des parkings, les automobilistes trouvent immédiatement une place de parc disponible, ce qui évite de longues recherches, sources d’émissions polluantes supplémentaires; une ville, enfin, dans laquelle les conteneurs de déchets ne débordent pas, parce qu’ils signalent eux-mêmes quand il faut les vider. En 2016, Swisscom a déployé un réseau spécial de faible puissance («Low Power Network») qui servira de support à la «Smart City». Ce réseau est prêt et les solutions durables ne sont plus une vision d’avenir, mais une réalité.

Mais la technologie n’est pas la seule réponse aux questions actuelles. Pour favoriser sa percée, il faut que les individus eux-mêmes agissent et mettent leurs capacités à contribution. C’est pourquoi Swisscom s’engage à tous les niveaux, afin que les hommes et les femmes de ce pays se préparent à la numérisation. C’est une démarche que nous menons en interne, de nos 900 apprenants à nos collègues plus âgés, dont nous assurons la formation continue. Nous le faisons dans les écoles, où jour après jour, 15 spécialistes des compétences médias assistent les enseignants chargés de transmettre aux élèves les rudiments de l’utilisation des médias. Nous le faisons enfin en collaboration avec Pro Senectute ou au sein de la Swisscom Academy pour les groupes cibles plus âgés. A ce niveau également, nous déployons un réseau et établissons les connexions, mentales cette fois, pour que chacun puisse profiter des nouvelles solutions techniques.

C’est dans ce contexte également que s’intègre la collaboration avec nos partenaires. De nombreuses discussions menées en 2017 avec nos clientes et clients, nos partenaires de tous les domaines, des personnalités politiques et les autorités nous ont donné les impulsions nécessaires pour imaginer de nouvelles solutions et nous développer constamment. Nous tablons en l’occurrence sur un transfert mutuel de savoir-faire: nous communiquons nos expériences, notamment concernant les nouveaux modèles de travail, les organisations décentralisées ou les méthodes de travail agiles. Mais nous cherchons aussi des solutions inédites, afin d’instaurer par exemple des chaînes d’approvisionnement équitables et d’améliorer les conditions de travail dans les pays émergents. En dialoguant avec les responsables locaux, nous réalisons des progrès constants, certes modestes, mais dans le domaine des conditions de travail, il importe que toute la communauté internationale agisse.

Nous avons choisi de mesurer nos efforts en la matière à l’aune des 17 objectifs de développement durable définis par les Etats membres de l’ONU. Et l’analyse a révélé que notre stratégie en la matière s’intéresse aux thématiques pertinentes. Cette comparaison nous montre par ailleurs que notre stratégie est non seulement conforme aux efforts déployés à l’international, mais qu’elle satisfait à nos propres objectifs très ambitieux. Nous pensons et agissons de manière durable, afin que notre pays se porte bien à long terme. Une Suisse forte et en pleine santé représente le gage de succès le plus sûr pour notre entreprise. Comme nous l’avons expliqué à notre petit visiteur de dix ans, nous agissons pour notre avenir commun. Ensemble pour plus de développement durable.

Bien cordialement,

WSGE_DP_GR_Bild1_StakeholdersBrief

Stefan Nünlist

Responsable Group Communication & Responsibility

WSGE_DP_GR_Bild2_StakeholdersBrief

Res Witschi

Responsable Corporate Responsibility