Sommaire

Téléchargements

Fermer

Fastweb

En mio. EUR ou comme indiqué   2019   2018   Variation
Clients privés   1 104   1 050   5,1%
Grandes en­tre­prises   862   780   10,5%
Wholesale   245   267   –8,2%
Chiffre d’af­faires avec clients externes   2 211   2 097   5,4%
Chiffre d’af­faires inter-secteurs   7   7   0,0%
Chiffre d’af­faires net   2 218   2 104   5,4%
Charges sectorielles   (1 468)   (1 408)   4,3%
Résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA)   750   696   7,8%
Marge en % du chiffre d’af­faires net   33,8   33,1    
Charge de location   (50)   (23) 1   117,4%
Amor­tis­se­ments   (560)   (509)   10,0%
Résultat sectoriel   140   164   –14,6%
             
Investissements   599   657   –8,8%
Effectif à la clôture de l'exercice en équi­va­lents plein temps   2 456   2 484   –1,1%
Raccordements à haut débit à la date de clôture en milliers   2 637   2 547   3,5%
Raccordements mobiles à la date de clôture en milliers   1 806   1 432   26,1%
1 Comprend la charge au titre des contrats de location simple et de location-fi­nan­ce­ment selon IAS 17.

Le chiffre d’af­faires net de Fastweb a pro­gressé d’EUR 114 mio. (+5,4%) par rapport à l’exercice pré­cé­dent, et a atteint EUR 2 218 mio. En dépit d’un en­vi­ron­ne­ment de marché difficile, le nombre de clients dans l’activité haut débit a augmenté de 90 000 en un an (+3,5%) pour s’établir à près de 2,64 mio. La crois­sance de Fastweb se poursuit éga­le­ment sur le marché disputé de la com­mu­ni­ca­tion mobile. Le nombre de rac­cor­de­ments mobiles a pro­gressé de 374 000 (+26,1%) à 1,81 mio. en l’espace d’une année. L’accent est de plus en plus mis sur les offres combinées. Les clients sont déjà près de 34% à utiliser une telle offre combinant té­lé­pho­nie fixe et com­mu­ni­ca­tion mobile. Le chiffre d’af­faires réalisé avec les clients privés s’est accru d’EUR 54 mio. (+5,1%) par rapport à l’exercice pré­cé­dent, pour atteindre EUR 1 104 mio. Sur le marché des clients com­mer­ciaux, Fastweb a défendu sa solide position. Le chiffre d’af­faires réalisé avec les clients com­mer­ciaux a augmenté d’EUR 82 mio. (+10,5%), à EUR 862 mio., grâce aux chiffres d’af­faires plus importants auprès des administrations pu­bliques. Le chiffre d’af­faires de l’activité Wholesale a, à l’inverse, reculé d’EUR 22 mio. (–8,2%), pour s’établir à EUR 245 mio.

Sur fond de crois­sance du chiffre d’af­faires, le résultat sectoriel avant amortissements a augmenté d’EUR 54 mio. (+7,8%) à EUR 750 mio.; sur une base ajustée, la hausse a été de 5,2%. Les in­ves­tis­se­ments ont augmenté d’EUR 58 mio. (+8,8%) par rapport à l’année pré­cé­dente, pour atteindre EUR 599 mio. Durant l’exercice pré­cé­dent, ce montant comprenait des coûts d’acquisition et de prolongation des fré­quences de té­lé­pho­nie mobile d’un montant d’EUR 64 mio. Le volume des in­ves­tis­se­ments reste au total à un niveau élevé du fait de la poursuite du dé­ve­lop­pe­ment des réseaux haut débit. Avec 2 456 équi­va­lents plein temps, les effectifs de Fastweb sont restés pra­ti­que­ment au niveau de l’exercice pré­cé­dent.