Sommaire

Téléchargements

Langue

Fermer

Pas de résultats. Modifiez la clé de recherche.

Ethique dans le monde numérique

L’éthique n’est pas une notion abstraite pour Swisscom. Elle sert de cadre de référence à tout ce que fait Swisscom depuis des années. L’intérêt du public pour l’économie éthique s’est fortement accru. Et les demandes des parties prenantes pour une attitude intègre est justifiée. Désormais, Swisscom consacre ainsi une section distincte à l’éthique.

Dans son action, Swisscom veille donc à ce que ses clients, l’économie, l’environnement, le grand public, les catégories sociales, les individus ou elle-même ne subissent aucun désavantage, sachant que le fait d’adopter un comportement intègre, basé sur des principes éthiques, et de ne pas seulement s’affirmer vis-à-vis de la concurrence au travers de ses produits et services, importe aussi pour sa position sur le marché. Swisscom s’engage en faveur de la transparence et d’un dialogue ouvert avec le public. Elle encourage ses collaborateurs à se demander chaque jour si leurs décisions et leurs actions correspondent aux normes et aux valeurs de l’entreprise et de la société. Car Swisscom ne peut s’affirmer économiquement que si l’entreprise est en harmonie avec la société, c’est-à-dire si Swisscom est proche de sa clientèle et de ses collaborateurs, et agit de manière responsable, fiable et digne de confiance. Swisscom se doit d’être à la hauteur de la confiance qu’on lui accorde et d’adapter son action en conséquence, car cette confiance contribue dans une large mesure à sa position sur le marché, à sa crédibilité et à sa réputation.

En tant qu’actionnaire principal, la Confédération attend de Swisscom qu’elle suive une stratégie d’entreprise durable et éthique dans la mesure de ses possibilités.

Voir sous www.swisscom.ch/objectifs_2018-2021

Swisscom répond à ces exigences de légalité et de légitimité de son action par l’engagement en faveur de l’environnement, de la société et de l’économie, dans le monde analogique comme numérique. Le référentiel de l’agir éthique de Swisscom prévoit que l’entreprise et l’ensemble de ses parties prenantes tirent un avantage équivalent. Les objectifs divergent, Swisscom en a bien conscience, mais elle aborde activement les divergences et s’efforce de trouver des solutions communes conformes à sa culture d’entreprise.

Les exigences éthiques concernent toute l’entreprise. Swisscom fait confiance à tous ses collaborateurs et part du principe qu’ils réfléchissent de manière éthique et agissent donc avec intégrité dans leur travail quotidien. Le Management se doit d’être exemplaire à cet égard. Le responsable de la division Group Communications & Responsibility, qui appartient à la Direction élargie du groupe, est également le responsable des questions d’éthique de Swisscom. Depuis l’exercice sous revue, il s’occupe des questions éthiques et des analyses d’impact liées aux activités de Swisscom, s’interroge sur l’intégrité, sensibilise les collaborateurs et mène un dialogue ouvert avec eux. Pour l’année prochaine, nous nous sommes fixé pour objectif d’établir ce dialogue via des canaux internes et externes, parfaitement adaptés, nouveaux ou existants. Si les collaborateurs ont le sentiment qu’un acte réalisé dans le cadre de leurs activités n’est pas compatible avec les valeurs ou les normes de Swisscom ou de la société, ils peuvent le signaler à tout instant sans craindre d’être désavantagés.

Grâce à son engagement pour plus de développement durable, Swisscom assume sa responsabilité. Sa stratégie en matière de développement durable 2025 crée une valeur ajoutée pour la société et l’environnement, et symbolise l’entrepreneuriat éthiquement responsable. Swisscom contribue, entre autres, à l’efficacité énergétique et à la protection climatique, souhaite améliorer intelligemment la qualité du quotidien des individus, œuvre activement pour des conditions de travail équitables en Suisse et à l’étranger, encourage le développement de ses collaborateurs et s’engage pour des compétences médias accrues en Suisse. Les collaborateurs de Swisscom sont tenus de respecter tous ces engagements dans leurs actes du quotidien. Ainsi, outre répondre à des critères de rentabilité, les projets et les engagements doivent aussi satisfaire aux normes strictes de développement durable de Swisscom et, par conséquent, produire un effet positif durable.

Durant l’exercice sous revue, Swisscom a pris une part active aux débats publics portant sur les thématiques suivantes:

  • Droits de l’homme: le respect des droits de l’homme fait partie intégrante de la culture d’entreprise de Swisscom. Swisscom se réfère à cet égard aux normes internationales et prône une approche tournée vers les solutions, en tenant compte de l’intérêt public et des intérêts de l’entreprise.
Voir sous www.swisscom.ch/droitsdehomme
  • Code de conduite (Code of Conduct): assumer ses responsabilités, respecter les règles, faire preuve d’intégrité et signaler les infractions: le code de conduite renferme les attentes minimales du Conseil d’administration et du CEO à l’endroit des cadres et collaborateurs de Swisscom et des sociétés du groupe.
Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance
  • Gouvernance en matière de Corporate Responsibility: chez Swisscom, la gestion responsable de l’entreprise – Corporate Governance – se caractérise par la transparence et des compétences clairement définies. Elle détermine les règles de gestion, d’organisation et de contrôle à respecter chez Swisscom. Principes de communication: les collaborateurs se réfèrent aux valeurs et aux principes de communication de Swisscom dans leur communication quotidienne avec les collègues, la clientèle ainsi que dans leurs activités liées aux médias, aux Public Affairs et aux relations publiques.
Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance
  • Transparence et dialogue: Swisscom cherche le contact avec le public. Elle entretient un dialogue ouvert avec les parties prenantes intéressées, sur des thèmes spécifiques en relation avec son cœur de métier. La liste suivante mentionne les offres de contact accessibles au grand public dans le cadre de l’engagement de Swisscom en faveur de l’éthique et de l’intégrité. Les collaborateurs de Swisscom ont en outre la possibilité de signaler, sous le couvert de l’anonymat, les pratiques commerciales supposées déloyales, via une plateforme de whistleblowing accessible au public. Le service Internal Audit (audit interne) réceptionne ces notifications.
  • Conception de produits durables: l’équipe Corporate Responsibility (CR) entretient un dialogue permanent avec les concepteurs de produits et services. Elle examine si le projet satisfait aux normes de développement durable et s’il est en accord avec les valeurs de l’entreprise et de la société. Par ailleurs, le label de développement durable récompense des offres qui aident les clients de Swisscom à adopter un mode de vie durable. La solution Smart ICT et les fonctions d’économie d’énergie et de contrôle parental des produits et services Swisscom aident la clientèle à réduire sa consommation d’électricité, à éviter les émissions de CO2, à travailler de manière flexible ainsi qu’à utiliser efficacement et en toute sécurité les médias numériques. Enfin, le Lean Quality Management de Swisscom a formulé en 2018 des exigences à respecter dans la conception de produits durables.
  • Traitement responsable des données: les Smart Data offrent des opportunités à la société, à l’économie et à Swisscom en tant qu’entreprise. Swisscom a conscience de la confiance que lui porte sa clientèle dans le cadre du traitement des données. C’est la raison pour laquelle Swisscom a instauré une Data Governance. Elle élabore des mesures et des processus pour établir et promouvoir systématiquement une culture des données. L’objectif est de garantir la conformité au droit et la légitimité du traitement des données chez Swisscom. En 2018, Swisscom a siégé au Comité de l’association Open Data. Elle s’ouvre ainsi au débat politicosocial autour de la disponibilité publique des données.
Voir sous www.swisscom.ch/smartdata
  • Intelligence artificielle et éthique: en 2018, Swisscom a abordé pour la première fois lors de trois grandes manifestations le thème de l’intelligence artificielle d’un point de vue éthique, devant un vaste parterre de clients. Un comité de spécialistes des domaines de la science, de la technique, de la recherche et de l’économie a débattu de questions éthiques sur l’intelligence artificielle, de ses applications et de la probabilité de voir la singularité technologique émerger.