Sommaire

Téléchargements

Fermer

Collaborateurs en Italie

En Italie, les condi­tions de travail prévues par la loi reposent sur le Contratto Collettivo Nazionale di Lavoro (CCNL), une convention col­lec­tive étatique. Le CCNL définit les condi­tions de travail entre Fastweb et ses col­la­bo­ra­teurs. Il contient éga­le­ment des clauses régissant les relations entre Fastweb et les syndicats. Fastweb entretient le dialogue avec les syndicats et les re­pré­sen­tants du personnel et les associe suffisamment tôt au processus lors de réor­ga­ni­sa­tions im­por­tantes dans la société.

Le temps de travail des col­la­bo­ra­teurs soumis au CCNL s’élève à 40 heures par semaine. Ce document fixe en outre cinq semaines de vacances, un congé de ma­ter­nité de 20 semaines et un jour de congé de paternité. En cas d’incapacité de travail suite à une maladie ou à un accident, Fastweb garantit le ver­se­ment intégral du salaire pendant 180 jours, puis la moitié du salaire pendant 185 jours. Les condi­tions de travail qu’applique Fastweb per­mettent à ses col­la­bo­ra­teurs de trouver un bon équilibre entre exigences pro­fes­sionnelles et besoins privés. Y contri­buent en particulier les mesures suivantes, convenues avec les syndicats dans le cadre d’une convention souscrite: horaires de bureau souples, Smart Working et télétravail, pos­si­bi­lité pour les mères de choisir leurs tours de service ou de travailler pro­vi­soi­re­ment à temps partiel.

L’octroi de salaires compétitifs fidélise les cadres et les spécialistes hautement qualifiés. Le système de rémunération englobe un salaire de base, une part variable col­lec­tive liée au résultat pour les col­la­bo­ra­teurs et, pour les cadres, une composante variable liée à la prestation, qui dépend de la réalisation d’objectifs in­di­vi­duels et des objectifs de l’en­tre­prise. Le salaire de base est fixé d’après la fonction, la prestation individuelle et la si­tua­tion sur le marché de l’emploi. La part variable liée au résultat est déterminée sur la base du modèle convenu sé­pa­ré­ment avec les syndicats. Fastweb respecte le salaire minimal légal défini par le CCNL.

La pandémie Covid-19 a éga­le­ment affecté Fastweb: Fastweb et les syndicats nationaux du secteur des télécom­mu­ni­ca­tions ont ainsi renouvelé, avec les représentations locales et la Rappresentanza Sindacale Unitaria (RSU), le protocole d’accord conclu pro­vi­soi­re­ment le 29 septembre 2020 sur le Smart Working jusqu’au 30 juin 2022. L’objectif est de transformer le modèle d’or­ga­ni­sa­tion et de travail de manière flexible et durable pour garantir un niveau de qualité élevé, réaliser les objectifs de l’en­tre­prise et concilier plus facilement travail et famille.

Le 16 octobre 2020, le protocole d’accord sur le Smart Working a été introduit à titre expérimental. Il prévoit pour tous les col­la­bo­ra­teurs de l’en­tre­prise, y compris les conseillers clien­tèle, une flexibilité et une autonomie totales dans le choix de la forme de travail. Les col­la­bo­ra­teurs de Fastweb ont ainsi la pos­si­bi­lité d’utiliser le Smart Working tous les jours ouvrés ou de décider chaque jour, en accord avec leur supérieur hiérarchique, s’ils travaillent au bureau ou à distance. Cette pos­si­bi­lité garantit une gestion performante qui ne fait pas dépendre le succès du travail de la présence des col­la­bo­ra­teurs sur place.