Sommaire

Téléchargements

Fermer

Résumé

En mio. CHF ou comme indiqué   2021   2020   Variation
Chiffre d’af­faires net   11 183   11 100   0,7%
Résultat d’ex­ploi­ta­tion avant amortissements (EBITDA)   4 478   4 382   2,2%
EBITDA en % du chiffre d'affaires net   40,0   39,5    
Résultat d’ex­ploi­ta­tion (EBIT)   2 066   1 947   6,1%
Bénéfice net   1 833   1 528   20,0%
Bénéfice par action (en CHF)   35,37   29,54   19,7%
Operating free cash flow proxy   1 891   1 853   2,1%
Investissements   2 286   2 229   2,6%
Endettement net   5 689   6 218   –8,5%
Quote-part des capitaux propres   43,6   39,1    
Effectif en équi­va­lents plein temps   18 905   19 062   –0,8%

Le chiffre d’af­faires net de Swisscom a augmenté de 0,7%, soit CHF 83 mio., à CHF 11 183 mio., tandis que le résultat d’ex­ploi­ta­tion avant amortissements (EBITDA) a pro­gressé de 2,2%, soit CHF 96 mio., à CHF 4 478 mio. Les ajustements apportés dans la pré­voyance pro­fes­sionnelle et aux provisions ont surtout eu un impact dans l’activité principale en Suisse. Au niveau du groupe, ils se sont équilibrés. Le bénéfice net consolidé de CHF 1 833 mio. est nettement supérieur à celui de l’exercice pré­cé­dent (+20,0%, soit CHF 305 mio.), prin­ci­pa­le­ment en raison d’effets exceptionnels dans le résultat financier et de l’aug­men­ta­tion de l’EBITDA. L’en­tre­prise proposera à l’Assemblée gé­né­rale le ver­se­ment d’un dividende inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2021.

Dans l’activité principale en Suisse, le chiffre d’af­faires net a reculé de 0,2%, soit CHF 17 mio., à CHF 8 233 mio. La persistance de la pression concur­ren­tielle et sur les prix a provoqué un recul du chiffre d’af­faires de 3,3% à CHF 5 478 mio. dans les ser­vices de télécom­mu­ni­ca­tions. Dans le secteur des so­lu­tions avec les clients com­mer­ciaux, le chiffre d’af­faires a en revanche augmenté de 5,0%, soit CHF 53 mio. Dans l’activité principale en Suisse, l’EBITDA a reculé de 0,4%, soit CHF 13 mio., à CHF 3 453 mio. Sur une base comparable, il a augmenté de 1,4%. Le recul du chiffre d’af­faires des ser­vices de télécom­mu­ni­ca­tions et l’aug­men­ta­tion des coûts des ser­vices ainsi que de l’acquisition et de la fidélisation des clients ont été compensés par des gains d’efficacité continus. Le chiffre d’af­faires de la filiale italienne Fastweb a pro­gressé de 3,8%, soit EUR 88 mio., à EUR 2 392 mio. La concur­rence s’est intensifiée dans le domaine du haut débit. La clien­tèle de Fastweb dans ce secteur est néanmoins restée quasiment stable à 2,75 mio. sur l’exercice, tandis qu’elle a augmenté de 26,1% à 2,47 mio. dans la com­mu­ni­ca­tion mobile. Sur fond de crois­sance du chiffre d’af­faires, l’EBITDA de Fastweb a augmenté de 5,4%, soit EUR 42 mio., à EUR 826 mio. en monnaie locale.

Les in­ves­tis­se­ments de Swisscom ont augmenté de 2,6%, soit CHF 57 mio., pour atteindre CHF 2 286 mio. Dans l’activité principale en Suisse, les in­ves­tis­se­ments ont augmenté de 2,7%, soit CHF 43 mio., à CHF 1 642 mio. Les in­ves­tis­se­ments dans les réseaux haut débit et de com­mu­ni­ca­tion mobile ont augmenté, tandis que les in­ves­tis­se­ments dans les autres in­fra­struc­tures ont diminué. Fastweb a enregistré une hausse des in­ves­tis­se­ments de 2,4%, soit EUR 14 mio., à EUR 601 mio. suite à l’aug­men­ta­tion des in­ves­tis­se­ments liés aux clients et de ceux dans l’in­fra­struc­ture du réseau de com­mu­ni­ca­tion mobile.

L’operating free cash flow proxy a augmenté de 2,1%, soit CHF 38 mio., à CHF 1 891 mio. L’amélioration du résultat d’ex­ploi­ta­tion avant amortissements (EBITDA) a été en partie gommée par l’aug­men­ta­tion des in­ves­tis­se­ments. L’endettement net a diminué de 8,5% pour atteindre CHF 5 689 mio. et le ratio endettement net/résultat d’ex­ploi­ta­tion EBITDA après charge de location a diminué de 1,5 à 1,4.

Le nombre de col­la­bo­ra­teurs de Swisscom a diminué de 0,8%, soit 157 équi­va­lents plein temps, pour s’établir à 18 905 équi­va­lents plein temps. En Suisse, les effectifs ont diminué de 1,0%, soit 166 équi­va­lents plein temps, pour atteindre 15 882 équi­va­lents plein temps.

Pour 2022, Swisscom table sur un chiffre d’af­faires net de CHF 11,1 à 11,2 mrd, un EBITDA d’environ CHF 4,4 mrd et des in­ves­tis­se­ments de quelque CHF 2,3 mrd. Si les objectifs sont atteints, l’en­tre­prise entend à nouveau proposer à l’Assemblée gé­né­rale 2023 le ver­se­ment d’un dividende intéressant inchangé attrayant, de CHF 22 par action, au titre de l’exercice 2022.