Sommaire

Téléchargements

Fermer

Ethique de l’en­tre­prise

Depuis des années, nos actions s’inscrivent dans le respect de certains principes éthiques, en vertu desquels nous assumons nos res­pon­sa­bi­li­tés à l’égard de toutes les parties prenantes, y compris nous-mêmes. D’une part, les attentes du public et des parties prenantes vis-à-vis de l’économie ont fortement augmenté; d’autre part, nous avons nous-mêmes renforcé nos exigences en matière d’action res­pon­sable et intègre.

Dans notre façon d’agir, nous veillons donc à ce que la clien­tèle, les col­la­bo­ra­teurs, l’économie, l’en­vi­ron­ne­ment, la société et notre en­tre­prise ne subissent aucun désavantage. En tant qu’actionnaire principal, la Confédération attend de nous que nous suivions une stratégie d’en­tre­prise durable et éthique dans la mesure de nos pos­si­bi­lités. Nous nous engageons en faveur de la trans­pa­rence et d’un dialogue ouvert avec le public et nous encourageons nos col­la­bo­ra­teurs à se demander en permanence si leurs décisions et leurs actions cor­res­pondent aux normes ainsi qu’aux va­leurs de l’en­tre­prise et de la société. En effet, nous ne pouvons réussir économiquement que si nous entretenons un dialogue continu avec nos parties prenantes et que nous nous montrons convaincants par notre comportement res­pon­sable, basé sur des principes éthiques.

Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance

Nous répondons à ces exigences par notre engagement en faveur de l’en­vi­ron­ne­ment, de la société et de l’économie. Aussi bien dans le monde analogique que nu­mé­rique, nos critères éthiques prennent en compte dans la même mesure les besoins de l’en­tre­prise et ceux de nos parties prenantes. Nous sommes pleinement conscients des divergences d’objectifs qui en découlent. Nous abordons activement ces divergences en nous efforçant de trouver des so­lu­tions communes conformes à notre culture d’en­tre­prise.

L’exigence d’une action res­pon­sable et éthique concerne toute l’en­tre­prise. Nous faisons confiance à tous nos col­la­bo­ra­teurs et apprécions le fait qu’ils agissent de façon res­pon­sable en respectant nos va­leurs dans leur travail quotidien. La direction assume un rôle d’exemplarité. Le res­pon­sable de la division Group Communications & Responsibility est éga­le­ment le res­pon­sable des questions d’éthique de Swisscom. Il s’occupe des questions éthiques et des analyses d’impact liées à nos activités et il sensibilise les col­la­bo­ra­teurs sur ce thème. Le res­pon­sable des questions d’éthique dirige éga­le­ment le Board Ethique des don­nées, qui se réunit pour discuter des questions liées aux don­nées et émettre des re­com­man­da­tions à l’attention des projets et de la direction.

La stratégie de dé­ve­lop­pe­ment durable 2025 crée de la valeur ajoutée pour la société, l’économie, l’en­vi­ron­ne­ment et toute l’en­tre­prise. Elle symbolise l’entrepreneuriat capable de prendre en compte à parts égales les préoccupations éthiques et éco­no­miques. Dans le cadre de la stratégie en matière de dé­ve­lop­pe­ment durable, nous ne vérifions pas seulement la rentabilité des projets et des en­ga­ge­ments, mais nous veillons éga­le­ment au respect des normes de durabilité et des consé­quences à long terme sur l’en­vi­ron­ne­ment et la société.

Nous nous engageons à suivre les règles et codes de conduite suivants:

  • Code de conduite (Code of Conduct): assumer ses res­pon­sa­bi­li­tés, respecter les règles, faire preuve d’intégrité et signaler les infractions: le code de conduite renferme les attentes minimales du Conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et du CEO à l’endroit des cadres et col­la­bo­ra­teurs de Swisscom et des sociétés du groupe.
Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance
  • Corporate Governance: chez Swisscom, la gestion res­pon­sable de l’en­tre­prise – Corporate Governance – se caractérise par la trans­pa­rence et des com­pé­tences clairement définies. La gouvernance en matière de dé­ve­lop­pe­ment durable définit les règles de décision, de gestion technique et de rapport des unités hiérarchiques et du réseau du dé­ve­lop­pe­ment durable (voir chapitre «Gouvernance»).
Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance
  • Principes de com­mu­ni­ca­tion: les col­la­bo­ra­teurs se réfèrent aux va­leurs et aux principes de com­mu­ni­ca­tion de Swisscom dans leur com­mu­ni­ca­tion quotidienne avec les collègues, la clien­tèle ainsi que dans leurs activités liées aux médias, aux Public Affairs et aux relations pu­bliques.
Voir sous www.swisscom.ch/cr-governance
  • Board Ethique des don­nées: nous avons créé un Board Ethique des don­nées pour tester les processus de traitement des don­nées en fonction de va­leurs objectives. Sous la direction du res­pon­sable Group Communications & Responsibility, le Board examine des cas concrets issus de l’activité quotidienne de l’en­tre­prise. Le Board se compose de re­pré­sen­tants des secteurs HR, Customer Care, Analyse des don­nées et Solutions mobiles pour les Clients com­mer­ciaux. Le Board s’est réuni deux fois au cours de l’exercice sous revue afin d’examiner des cas d’application actuels selon des critères éthiques. Ce chiffre peut sembler faible, mais Swisscom n’a guère de cas, en règle gé­né­rale, qui soulèvent des questions éthiques. Nos modèles d’af­faires et nos ser­vices ne sont pas, en principe, basés sur des don­nées. Et les principes de l’éthique des don­nées sont déjà pris en compte par les équipes de dé­ve­lop­pe­ment. Il ne reste donc que très peu de cas discutables que le Board Ethique des don­nées doit analyser en détail.
  • Transparence et dialogue: nous privilégions et recherchons le contact avec le public. Nous entretenons un dialogue ouvert avec les parties prenantes intéressées, sur des thèmes spécifiques en relation avec notre cœur de métier. Les col­la­bo­ra­teurs de Swisscom ont la pos­si­bi­lité de signaler, sous le couvert de l’anonymat, les pratiques com­mer­ciales supposées déloyales, via une plateforme de whistle-blowing accessible au public. Le service Internal Audit (audit interne) réceptionne ces notifications.
  • Traitement res­pon­sable des don­nées: les ap­pli­ca­tions et les ser­vices basés sur les don­nées offrent des op­por­tu­ni­tés à la société, à l’économie et à Swisscom en tant qu’en­tre­prise. Nous avons conscience de la confiance que lui porte sa clien­tèle dans le cadre du traitement des don­nées. C’est la raison pour la­quelle nous avons instauré une gouvernance des don­nées. Cette gouvernance élabore des mesures et des processus pour établir et promouvoir sys­té­ma­tiquement une culture des don­nées res­pon­sable. L’objectif est de garantir la conformité au droit et la légitimité du traitement des don­nées. Nous nous ouvrons ainsi au débat politico-social autour de la dis­po­ni­bi­lité pu­blique des don­nées (voir chapitre «Protection des don­nées»).
Voir sous www.swisscom.ch/smartdata
  • Code de conduite en matière d’acquisition: nous définissons des règles contraignantes avec notre code de conduite en matière d’acquisition: pour nous et notre comportement en tant qu’un des plus gros acheteurs de Suisse, mais aussi pour nos four­nis­seurs, que nous soumettons à des exigences élevées en matière de rentabilité, d’in­no­va­tion mais aussi de considérations sociales et écologiques.
Voir sous www.swisscom.ch/codedeconduite
  • Corporate Responsibility en annexe aux contrats: le code de conduite en matière d’acquisition sert de base aux démarches en­tre­prises par les ser­vices d’achat. Il fixe des exigences, que les four­nis­seurs acceptent en signant la Corporate Responsibility (CR) en annexe au contrat. Nous nous assurons du respect de ces exigences à l’aide d’un système structuré de gestion des risques mis en place en 2015 dans l’or­ga­ni­sa­tion des achats. La conception de ce système a par la suite été élargie et couvre tous les do­maines de risque de la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment.