Sommaire

Téléchargements

Fermer

Développement du réseau et dé­man­tè­le­ment

Les besoins en bande passante sur les réseaux fixe et mobile suisses ne cessent de croître. C’est pourquoi nous investissons environ CHF 1,6 mrd par an dans l’informatique et les in­fra­struc­tures en Suisse pour nous maintenir à ce niveau élevé. Il s’agit des in­ves­tis­se­ments les plus élevés de tous les opé­ra­teurs en Suisse. Nous apportons ainsi une contribution significative à l’une des meilleures in­fra­struc­tures d’in­for­ma­tion et de télécom­mu­ni­ca­tion au monde. Dans l’étude annuelle «Broadband Coverage in Europe» de 2019, publiée par la Commission européenne, la Suisse se classe deuxième pour les connexions à très haut débit, avec une per­for­mance de plus de 100 Mbit/s, derrière l’île de Malte, très densément peuplée.

Une bonne couverture des réseaux mobiles et fixes est déterminante pour une Suisse prospère. A cet égard, le pays est très bien classé dans le tout dernier comparatif in­ter­na­tio­nal en matière de couverture à large bande. Pratiquement toute la po­pu­la­tion suisse bénéficie aujourd’hui de réseaux à très haut débit.

La couverture en Suisse est excellente par rapport à d’autres pays européens. Dans les rac­cor­de­ments à très haut débit de plus 100 Mbit/s, la Suisse se trouve éga­le­ment en tête grâce à une couverture de presque 99% de tous les ménages (moyenne de l’UE: 68,4%). La Suisse dépasse ainsi les objectifs du «Digital Agenda Europe 2020» de l’UE.

En ce qui concerne la couverture par fibre optique (FTTP), la Suisse se positionne éga­le­ment au-dessus de la moyenne de l’UE (33,5%) avec 40,9% des ménages raccordés. En comparaison européenne, la meilleure couverture des zones rurales est frappante: selon l’étude «Broadband Coverage in Europe 2019», il est possible de surfer à un débit d’au moins 30 Mbit/s dans près de 94% des zones rurales de Suisse. Ce chiffre est bien meilleur que celui des pays de l’UE, où moins de 60% des zones rurales atteignent ce débit de 30 Mbit/s. Cette position en tête de classement est due no­tam­ment à la forte concur­rence dans le domaine des in­fra­struc­tures et aux in­ves­tis­se­ments élevés qui en résultent dans l’in­fra­struc­ture haut débit de la Suisse. 

D’ici fin 2021, nous entendons moderniser le réseau fixe dans toutes les communes suisses et raccorder 90% des logements et com­merces au très haut débit (au moins 80 Mbit/s) dans toute la Suisse. D’ici 2025, la couverture de la fibre optique (FTTH) devrait quasiment doubler par rapport à 2019. Ainsi, 50 à 60% des logements et com­merces pourront pro­fi­ter à l’avenir de débits allant jusqu’à 10 Gbit/s. Dans le même temps, nous poursuivrons dans les années à venir la modernisation du réseau existant, ce qui permettra à 30 voire 40% des logements et com­merces de bé­né­fi­cier d’un débit de 300 à 500 Mbit/s.